PRIX DE PARIS 2024 (G1 attelé Vincennes) : Hussard du Landret

  • Messages : 5666
  • Remerciements reçus 11669

PRIX DE PARIS 2024 (G1 attelé Vincennes) : Hussard du Landret a été créé par isa_

les invits sous le signe des olympiades
www.vincennes-hippodrome.com/fr/evenemen...athon-race-25-fev24/


la BA


les restants



Hussard


www.equidia.fr/articles/reportage/les-en...es-pmu-marathon-race
Izoard Védaquais, taillé pour le marathon ?
Juste après la victoire d'Izoard Védaquais dans le Prix de Belgique-Amerique Races PMU Q6, son entraîneur Philippe Allaire ne s'est pas caché en déclarant : "il va gagner le Prix de Paris sur 4.000 mètres". N'ayant pas réussi à faire l'arrivée dans la Legend Race, il a fait l'impasse sur le Prix de France et devrait arriver en parfaite condition pour un de ses objectifs de l'hiver. Considéré par beaucoup d'observateurs comme étant le cheval le plus "dur" actuellement dans l'Hexagone, ce rouleau compresseur semble être fait pour remporter le Prix de Paris. Capable de poursuivre son effort à un train d'enfer, il pourrait bien écoeurer tous ses opposants dans cette épreuve qui souvent manque de rythme durant le premier tour de piste. Il y a un an, il avait d'ailleurs infligé sa dernière défaite en date au champion Idao de Tillard vainqueur du Prix d'Amérique et du Prix de France à l'occasion du Prix Jules Thibault en faisant parler sa tenue. S'il ne se montre pas fautif, ce fils de Bird Parker peut imiter son géniteur en s'imposant dans cette Marathon Race.

Les opposants
À la lecture des restants engagés, plusieurs protagonistes peuvent espérer jouer le podium dans cette épreuve qui réserve très souvent des surprises. Ampia Mede Sm, la tenante du titre, vient de rassurer dans le Prix de France - Speed Race en terminant troisième derrière Go on Boy et Idao de Tillard, tout deux absents ici. Dès lors, elle peut très bien s'imposer de nouveau. Hokkaido Jiel, deuxième de "l'Amérique" et cinquième du Prix de France, doit confirmer son retour en état de grâce. Rapidement fautif dans la course de légende, Hussard du Landret tentera de se racheter, lui qui a été très performant lors des qualifications des Amériques Races. Troisième l'an passé, Hooker Berry trouve une belle occasion de se racheter après un hiver en demi-teinte. Enfin, Diable de Vauvert, lauréat il y a deux, a été spécialement préparé pour cette course.

Des surprises ?
Régulièrement, l'arrivée du Prix de Paris est sujette à des surprises. En fin de meeting, certains chevaux arrivent émoussés sur cette course après les combats de l'hiver, tandis que d'autres arrivent sur la montante. D'autant plus que l'épreuve est la seule à se disputer sur les deux tours de la grande piste de Vincennes. Cela peut permettre à des chevaux dotés de beaucoup de tenue de batailler pour les premières places de ce Groupe 1. On pense notamment l'an dernier à Harlem de Bucy, qui après avoir trusté les victoires dans les Quinté+ durant l'hiver, avait longtemps fait illusion pour la victoire avant de terminer deuxième. Dans cette édition, des chevaux comme It's a Dollarmaker, cheval de grande tenue à l'image de Hip Hop Haufor et Fakir de Mahey possèdent des profils intéressants.
Merci pour ce message de la part de : Linamix, veve29
Dernière édition: 25 Fév 2024 15:36 par isa_.
21 Fév 2024 15:10 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5666
  • Remerciements reçus 11669

Réponse de isa_ sur le sujet PRIX DE PARIS 2024 (G1 attelé Vincennes) : Hussard du Landret

Les partants

Merci pour ce message de la part de : veve29
22 Fév 2024 13:27 #2
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1029
  • Remerciements reçus 412

Réponse de PADOLYIMF sur le sujet PRIX DE PARIS 2024 (G1 attelé Vincennes) : Hussard du Landret

Une belle course !
22 Fév 2024 17:18 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5666
  • Remerciements reçus 11669

Réponse de isa_ sur le sujet PRIX DE PARIS 2024 (G1 attelé Vincennes) : Hussard du Landret



LE PRIX DE PARIS MARATHON RACE 2024 EN MODE DATA
www.letrot.com/actualites/le-prix-de-par...4-en-mode-data-19246
1- IT'S A DOLLARMAKER
Troisième d’IDAO DE TILLARD et d’Inmarosa dans le Critérium des 5 ans, le fils de SAXO DE VANDEL vient de renouer avec la victoire dans le Prix de Brest. En quête d’un premier succès au niveau Groupe I, ce 6 ans pourrait se plaire sur cette distance et forme un binôme redoutable avec Eric Raffin. Attention !
Ses arguments chiffrés
67 % de réussite à la victoire lorsqu’il se produit sur des distances supérieures à 2.700 mètres (8/12).
55 % de réussite à la victoire à l’attelé lorsqu’il est piloté par Eric Raffin (11/20).
90 % de réussite dans les 4 premiers à l’attelé lorsqu’il n’est pas disqualifié (19/21).

2- ALWAYS EK
Entraîné par Alessandro Gocciadoro, ce 8 ans italien vient de montrer sa forme en s’imposant sur les 2.100 mètres de Vincennes. L’opposition est ici plus relevée que dans le Prix de Munich et son aptitude aux très longues distances reste à démontrer. En revanche, une chose est certaine : l’air parisien lui va très bien au teint à cette période de l’année (6 succès enregistrés lors des meetings d’hiver de Vincennes).
Ses arguments chiffrés
100 % de réussite à la victoire lorsqu’il se produit à Vincennes en février (3/3).
60 % de réussite à la victoire dans les courses avec départ volté à Vincennes (3/5).
Depuis 2023 :
55 % de réussite à la victoire lorsqu’il est piloté par Alessandro Gocciadoro (6/11).

3- FAKIR DE MAHEY
À 9 ans, il participe à son premier Groupe I en France et tentera de rivaliser avec les meilleurs marathoniens du moment. Plutôt efficace lorsqu’il se montre sage, le fils de REVE DE BEYLEV reste sur quatre accessits, dépend d’un entraînement en forme et a déjà quelques références sur les longues distances.
Ses arguments chiffrés
92 % de ses succès en compétition ont été obtenus sur des distances supérieures ou égales à 2.600 mètres (12/13).
100 % de réussite dans les 3 premiers depuis octobre 2023 (4/4).
60 % de réussite dans les 3 premiers lorsqu’il n’a pas couru depuis 40 à 60 jours (3/5). Dont deux victoires.
40 % de réussite à la victoire pour l’entraînement de Mathieu Mottier depuis le 7 février (8/20). Statistique arrêtée au 22 février.

4- HIP HOP HAUFOR
L’hiver dernier, ce spécialiste de Vincennes avait échoué au pied du podium dans le Prix d’Amérique Legend Race. Soufflant le chaud et le froid depuis le début du meeting d’hiver 2023-2024, ce très bon finisseur a scoré dans le Prix Jean Dumouch en décembre. Surprise possible s’il n’est pas trop loin des leaders à l’entrée de la dernière ligne droite.
Ses arguments chiffrés
100 % de ses succès ont été enregistrés sur des distances supérieures ou égales à 2.700 mètres (11/11).
77 % de réussite dans les 5 premiers lorsqu’il se produit pieds nus à Vincennes sur des distances supérieures ou égales à 2.700 mètres (17/22).

5- GANAY DE BANVILLE
Longtemps sur la touche, le vainqueur du Prix de l’Etoile 2021 n’a pas encore passé le poteau en tête depuis son retour en septembre dernier. Il a failli parvenir à ses fins dans le Prix du Luxembourg. La distance proposée ici ne devrait pas lui poser de problème et il aura l’avantage d’être piloté par le grand spécialiste de ce Marathon de Paris (7 victoires au sulky).
Ses arguments chiffrés
69 % de réussite dans les 3 premiers lorsqu’il est déferré des 4 pieds (9/13).
75 % de réussite dans les 3 premiers lorsqu’il se produit sur la Grande Piste de Vincennes (18/24).
Depuis 2013 :
70 % de réussite dans les 3 premiers pour Jean-Michel Bazire en tant que pilote dans le Prix de Paris (7/10).

6- INMAROSA
Cette 6 ans n’a pas réussi à se mettre en valeur dans les récents Prix d’Amérique Legend Race et de France Speed Race, mais a quelques excuses à faire valoir. Très régulière, elle avait auparavant montré à plusieurs reprises de quoi elle était capable, notamment face à Idao de Tillard dans le Critérium des 5 ans. Une course rythmée servirait ses intérêts.
Ses arguments chiffrés
60 % de réussite dans les 3 premiers dans les Groupes I disputés sur des distances supérieures ou égales à 2.700 mètres (3/5).
72 % de réussite dans les 3 premiers lorsqu’elle se produit pieds nus sur des distances supérieures ou égales à 2.700 mètres (13/18).
100 % de ses succès ont été enregistrés à Vincennes (5/5).

7- MISSLE HILL
Le véloce fils de MUSCLE HILL s’est montré efficace lors du second semestre 2023 en Scandinavie. Remarqué dans le Prix du Luxembourg, plus discret dans le Prix de France Speed Race, il a très peu de références sur les parcours de tenue et ses 4 sorties à Vincennes ont eu pour cadre des courses avec départ à l’autostart. On notera que son pilote du jour, Matthieu Abrivard, est plutôt performant avec les protégés de Daniel Redén.
Ses arguments chiffrés
87,5 % de réussite dans les 3 premiers depuis juin 2023 (7/8).
85 % de réussite dans les 5 premiers en France pour le tandem Daniel Redén/Matthieu Abrivard (11/13).

8- HUSSARD DU LANDRET
Disqualifié rapidement dans le Prix d’Amérique Legend Race, ce 7 ans avait fait parler de lui dans les courses qualificatives précédant la grande échéance de janvier. Et notamment à l’occasion de son tonitruant succès dans le Prix de Bretagne - Amérique Races PMU Q1. Spécialiste de la Grande Piste, il avait terminé 4ème de ce Prix de Paris Marathon Race l’an dernier. Peut faire aussi bien, et même mieux. À condition de rester sage cette fois.
Ses arguments chiffrés
100 % de réussite dans les 4 premiers lorsqu’il se produit sur des distances supérieures à 2.850 mètres (6/6).
100 % de ses succès ont été enregistrés sur la Grande Piste de Vincennes (9/9).
Depuis 2018 en France :
67 % de réussite dans les 3 premiers à l’attelé pour son pilote, Yoann Lebourgeois, lorsqu’il participe à des courses disputées sur des distances supérieures ou égales à 3.200 mètres (30/45).

9- ELVIS DU VALLON
Sans peur et sans reproche, ce 10 ans très régulier n’a pas gagné depuis 2022 mais a montré l’an passé qu’il pouvait tirer son épingle du jeu au plus haut niveau. Cinquième du Prix de Bretagne - Amérique Races PMU Q1, il effectuera ici une rentrée après plus de deux mois d’absence, restera ferré, et son mentor lui attribue un émoji rouge (1). Outsider.
Ses arguments chiffrés
68 % de réussite dans les 4 premiers lorsqu’il se produit sur des distances supérieures à 2.900 mètres (19/28).

10- IZOARD VEDAQUAIS
Trop longtemps contraint de voyager en épaisseur, il n’a pas réussi à jouer un premier rôle dans le Prix d’Amérique Legend Race. Très en vue dans les « Qualifs » précédemment, le protégé de Philippe Allaire trouve un contexte favorable pour remettre les pendules à l’heure dans cette Marathon Race, clairement ciblée par son mentor.
Ses arguments chiffrés
77 % de réussite dans les 3 premiers lorsqu’il se produit sur des distances supérieures à 2.750 mètres (10/13).
67 % de réussite à la victoire lorsqu’il dispute des courses entre janvier et mars (4/6).
74 % de réussite dans les 2 premiers lorsqu’il est déclaré plaqué, partiellement ou totalement (14/19).

11- HOKKAIDO JIEL
Très performant depuis 2023, le partenaire de David Thomain a réussi un formidable exploit en se classant deuxième d’Idao de Tillard dans le Prix d’Amérique Legend Race. Malgré son numéro 17 derrière l’autostart, il vient encore de s’illustrer dans le final du Prix de France Speed Race. Compte tenu de sa forme actuelle, il est tout à fait capable de décrocher la lune ce dimanche.
Ses arguments chiffrés
94 % de réussite dans les 5 premiers lorsqu’il dispute des courses entre février et mai (16/17).
Depuis 2023 :
64 % de réussite dans les 3 premiers lorsqu’il se produit pieds nus (9/14).
Flash Tracking
Cinquième du Prix de France Speed Race : A été plus rapide que ses adversaires dans les 500 derniers mètres de course.

12- MONI VIKING

Absent entre juin et décembre, ce 11 ans n’a pas fait de miracles lors de ses deux premières sorties hivernales à Vincennes. Des progrès sont attendus d’autant qu’il apprécie les longues distances. Il avait terminé troisième de ce Prix de Paris Marathon Race en 2021 et tentera de se rappeler à notre bon souvenir.
Ses arguments chiffrés
73 % de réussite dans les 3 premiers lorsqu’il se produit sur des distances supérieures ou égales à 2.900 mètres (8/11).
73 % de réussite dans les 3 premiers lorsqu’il dispute des courses en France entre février et mars (8/11).

13- POWER
Vainqueur du Grand Prix de l’U.E.T. 2020 pour ses premiers pas à Vincennes, ce candidat suédois n’est pas seulement un cheval de vitesse, comme l’attestent ses performances scandinaves sur les longues distances. Méritoire septième du Prix de France Speed Race il y a deux semaines, il pourrait surprendre ce dimanche. Son entraîneur, Robert Bergh, lui attribue d’ailleurs un émoji vert (1).
Ses arguments chiffrés
100 % de réussite dans les 4 premiers lorsqu’il se produit sur des distances supérieures à 3.000 mètres (4/4).
Bon à savoir
Il a disputé 11 courses en France et a été associé une seule fois à un émoji vert. C’était à l’occasion de ses débuts victorieux à Vincennes…

14- DIABLE DE VAUVERT
Doté d’une tenue à toute épreuve, ce 11 ans a des références sur les longues distances à ce niveau de compétition. Vainqueur de cette Marathon Race en 2022 (deuxième un an plus tôt), il n’a pas fait d’exploit lors de ses quatre sorties hivernales à Vincennes. Tentera de se transcender sur son parcours préféré.
Ses arguments chiffrés
100 % de réussite dans les 2 premiers dans les Groupes I disputés sur des distances supérieures à 3.000 mètres (3/3).
71 % de ses succès en compétition ont été enregistrés sur des distances supérieures ou égales à 2.850 mètres (12/17).

15- AMPIA MEDE SM
Héroïne des ’Amérique Races 2022-2023, la jument entraînée par Fabrice Souloy, bien que régulière, n’a pas encore passé le poteau en tête cet hiver. Lauréate de la dernière édition de ce Prix de Paris Marathon Race, elle est tout à fait capable de doubler la mise avec son fidèle pilote, si souvent décisif dans ce type de confrontations.
Ses arguments chiffrés
70 % de réussite à la victoire lorsqu’elle dispute des courses à Vincennes entre février et mai (7/10).
71 % dans les 2 premiers lorsqu’elle se produit sur des distances supérieures ou égales à 2.850 mètres à Vincennes (10/14).
50 % de réussite à la victoire lorsqu’elle est associée à Franck Nivard (16/32).

16- HOOKER BERRY
Vainqueur du Prix d’Amérique Legend Race 2023, le fils de BOOSTER WINNER a dû se contenter de la sixièème place dans la grande course le mois dernier. En quête lui aussi d’une première victoire cet hiver, il avait terminé troisième de ce Prix de Paris Marathon Race l’an passé et dépend d’un entraînement qui connaît une belle réussite dans ce Groupe I. Coup d’éclat possible, à l’issue d’un bon parcours.
Ses arguments chiffrés
67 % de réussite dans les 3 premiers dans les Groupes I disputés sur des distances supérieures ou égales à 2.700 mètres (6/9)
77 % de réussite dans les 4 premiers lorsqu’il se produit pieds nus dans des courses avec départ volté (17/22).
77 % de ses succès en compétition ont été enregistrés dans des courses avec départ volté à Vincennes (10/13).
Bon à savoir
L’entraînement de Jean-Michel Bazire compte 5 victoires dans le Prix de Paris Marathon Race.
Merci pour ce message de la part de : altratus
23 Fév 2024 12:19 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5666
  • Remerciements reçus 11669

Réponse de isa_ sur le sujet PRIX DE PARIS 2024 (G1 attelé Vincennes) : Hussard du Landret



cliquer ici pour les autres vidéos
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]
23 Fév 2024 16:21 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18
  • Remerciements reçus 5

Réponse de toine sur le sujet PRIX DE PARIS 2024 (G1 attelé Vincennes) : Hussard du Landret

10-5-4-18-14
23 Fév 2024 21:10 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5666
  • Remerciements reçus 11669

Réponse de isa_ sur le sujet PRIX DE PARIS 2024 (G1 attelé Vincennes) : Hussard du Landret

18 ?



Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]
23 Fév 2024 23:01 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3526
  • Remerciements reçus 5847

Réponse de altratus sur le sujet PRIX DE PARIS 2024 (G1 attelé Vincennes) : Hussard du Landret

Un beau plateau

Je savais qu’Its A Dollarmaker était réservé pour cette course mais il y avait un gros doute sur la possibilité de rester avec les gains (415k€) il devrait bien ce comporter ici , il aura bien sûr ma pièce pour une place

Ganay de Banville a été préparé pour cet
objectif , lui aussi pourrait bien faire , JMB est très fort sur ce parcours particulier , on se souvient encore de ses
démonstrations de drive avec Jardy , lors d’une édition le grand JAG en avait fait les frais , avec Up&Q aussi

Ils auront néanmoins fort à faire avec Ampia , Hooker et Hussard (souvent décevant dans les grosses courses) respectivement 1-3-4 lors de l’édition précédente

Izoard et hokkaido pour compléter les combinaisons
24 Fév 2024 07:57 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4598
  • Remerciements reçus 7439

Réponse de CYNASOSO sur le sujet PRIX DE PARIS 2024 (G1 attelé Vincennes) : Hussard du Landret

Hussard du landret est pour moi la meilleure chance ,avec Izoard si celui ci a récupéré de son parcours du Prix d'Amérique ,la est la question pour lui .Hokaido jiel est bien sur un potentiel vainqueur .J'espère une grande Inmarosa qui mériterait un G1 ......Et pourquoi pas ce coup ci ?.Beau programme en perspective
24 Fév 2024 08:05 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 738
  • Remerciements reçus 751

Réponse de Pontcaral sur le sujet PRIX DE PARIS 2024 (G1 attelé Vincennes) : Hussard du Landret

D'accord avec votre analyse sauf pour Izoard.
Deux fois la montée avec ses chaussures, ça risque de peser sur la fin.
24 Fév 2024 08:16 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.