Science et élevage

  • Messages : 321
  • Remerciements reçus 127

Réponse de UaUka1 sur le sujet Science et élevage

Eleazar écrit: Alberto, c'est très intéressant mais je ne peux pas te répondre car je ne connais pas ce sujet.

Dans une vidéo, Ph. Allaire a dit récemment que pour lui, il faut être assez prudent avec la génétique. Bien sûr dans son style bien à lui, je me souviens qu'il avait utilisé le mot "connerie" à propos ceux qui déconseillent les croisements CC x CA ou CA x CA.


il peut dire ce qu'il veut dire
je ne voudrais pas d'une pouliche de "Bird" - pas question
Merci pour ce message de la part de : Alberto
15 Fév 2020 12:10 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 794
  • Remerciements reçus 849

Réponse de Nicristi sur le sujet Science et élevage

iroisebleue écrit: nous ne parlons pas des mêmes progrès, je crois.


Ben si c’est un tout.
La génétique a amélioré la race, l’évolution du matériel et les nouvelles méthodes d’entraînements ont fait le reste.
Si on veut faire du fractionné avec précision, il faut connaître la VMA qui permet de définir la vitesse à laquelle on doit s’entraîner pour progresser, les seuils aérobie & anaérobie, maîtriser la montée de l’acide lactique et pourquoi transformer les lactates en énergie.
Mais il faut bien constater que tout cela est d’autant plus facile s’il y a un vétérinaire à demeure à l’écurie. ;)
Merci pour ce message de la part de : Alberto, UaUka1
15 Fév 2020 12:24 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 321
  • Remerciements reçus 127

Réponse de UaUka1 sur le sujet Science et élevage

NICRISTI

Bonjour , I hope you are in a good mood today :p
i took a word out of your above post which i find sexy " d’acide lactique"
Honestly , I am looking for people like you, and happy to find breeders like you , to debate with , because this part of our lives as breeders , i really think is very important to us more than anyone else , after all , these horses are ours' before a trainer comes into the career of our horses

Today i have zapped most French males vetos in my life ,
-the reason why these French MALE vetos , are full of chi-chi and vanity - this style of notoriété , arrogance typical snobinards - that i can't just handle - so i get pissed off dealing with these pricks
and would have to put them to their place , and say wait wait let's not do philosophie while we are here to discuss important issues end even if you are an expert veto in the tribunals , VAMOS - give me rational answers - don't forget i am paying
maybe am too much anglo-saxon in replying , or maybe a straight dry shooter in speaking

So I use some nice Italian Ladies VETOS origine Italians - C.Plainfosse , in the Mayenne I used a Belgium veto who is really a brilliant woman - full of information ,
and the woman to woman conversation is very full of respect and clear -as we are equal
( sorry NICRISTI) hope you would put some water in your wine lol - in this issue

Today I present a lovely Frenchie Lady Veto who speaks perfect english - who the current passes so well , that she excites me , someone who's a woman
Our conversation is based on equality as women , no snobinard no vanity
Just passion for what we do

equi-test.com/

and i am dying to work with her , and put my confidence in her

(ok NICRISTI) - somedays i feel like writing alot in a very emotional style like all woman does - some days i can dry and harsh and cold ( ummmm am just a girl right?)
even some days i read back some post of mine's and say oh god Sharmila you can really bla bla bla bla bla - like a woman kkkkkkkkkk

any way
d’acide lactique
am excited with this subject - as i have written my story here on CF with VP - which i did in the old fashion way , but knowing science , it evolves rapidly , and i don't mind putting some couple of euros to learn about my horses
before i can present to a top trainer

can you please tell me what you know about this issue and if you have done it?
I would be delighted
merci
Merci pour ce message de la part de : Alberto
Dernière édition: 15 Fév 2020 13:12 par UaUka1.
15 Fév 2020 13:08 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1878
  • Remerciements reçus 1600

Réponse de iroisebleue sur le sujet Science et élevage

caribou écrit:

iroisebleue écrit: j'aurais aimé pouvoir faire des mesures de lactatémie en continu et pas par paliers pour tenter
d'évaluer l'impact de la forme de l'effort que l'on demande au cheval...si ça se fait, j'adorerais
connaître le protocole.


Je n'ai aucune idée de la faisabilité du truc. Mais a premières vues, cela semble plutôt très difficile a faire sur le terrain, car très invasive. Peut être sur tapis ds un labo, et encore.
Quel serait le but pour toi, de connaître la lactatemie en continue.
La fréquence cardiaque, n'est t'elle pas suffisante. .?


evidemment que c'est très compliqué à faire sur le terrain. il faudrait mettre au point un protocole de mesure indirecte (physique plutôt que chimique dans l'idéal) ou miniaturiser un système automatisé pour prélèvement sur cathéter. des prélèvements en plein effort, monté, dehors ont été faits sur des PS avec un cathé sur le réseau veineux facial. évidemment sur tapis c'est plus facile, mais ce n'est pas le même effort.

on a certaines corrélations entre FC et lactates, FC et fréquence des battues, etc. mais c'est faible.

à ce que j'ai observé, les protocoles font prélever sur des paliers placés sur des efforts standardisés. avec ça tu peux comparer des individus entre eux
et un individu à différentes phases de sa vie ou de son niveau d'entraînement.
ce que je trouverais intéressant ce serait de prendre la question à l'envers : que donne tel ou tel effort, tel ou tel parcours donné à un cheval. tu peux parcourir 2100m avec une réduction x de multiples façons, on les aborde de manière empirique en se disant "il est mieux si on ne part pas pleine balle" ou "il est mieux si on le laisse souffler sur une fraction du parcours". et globalement c'est déjà pas mal. mais on pourrait avoir une vision encore plus fine de la réaction de l'organisme à l'effort, l'observer, et remettre en cause (ou pas) ce que l'on demande au cheval. foncièrement on pourrait même décider que tel ou tel parcours
est globalement trop dur pour les athlètes et qu'on peut avoir du sport avec risque moindre de casse sur tel ou tel effort.

et ce serait intéressant de jauger de l'héritabilité du profil métabolique... intéressant aussi de le regarder tôt chez un cheval, voir comment le travailler, comment l'épargner...parce que bien souvent, quand on a la réponse...on a cassé le jouet...

actuellement on prend un pool de chevaux et on le passe au tamis : de l'entraînement, des efforts...et on garde le surnageant...
mais si on faisait autrement ? si on partait de l'athlète et qu'on construisait beaucoup plus près de ce qu'il est ?
Merci pour ce message de la part de : Alberto, Peepo
15 Fév 2020 13:19 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1878
  • Remerciements reçus 1600

Réponse de iroisebleue sur le sujet Science et élevage

Nicristi écrit:

iroisebleue écrit: nous ne parlons pas des mêmes progrès, je crois.


Ben si c’est un tout.
La génétique a amélioré la race, l’évolution du matériel et les nouvelles méthodes d’entraînements ont fait le reste.
Si on veut faire du fractionné avec précision, il faut connaître la VMA qui permet de définir la vitesse à laquelle on doit s’entraîner pour progresser, les seuils aérobie & anaérobie, maîtriser la montée de l’acide lactique et pourquoi transformer les lactates en énergie.
Mais il faut bien constater que tout cela est d’autant plus facile s’il y a un vétérinaire à demeure à l’écurie. ;)


oui, on a transféré ces connaissances que l'on avait depuis belle lurette chez l'humain, au cheval.
mais depuis ce transfert, est-ce qu'on a affiné ?
la VMA, les seuils...pour caler des méthodes d'entraînement pour améliorer, dans une certaine mesure, tel ou tel critère
est-ce qu'on est allé plus loin, est-ce qu'on a sorti de nouveaux paramètres, qui décomposeraient plus finement les choses ?
évidemment ça a largement suffi aux boutiques qui se sont dotées de ces méthodes et de l'aide de vétos pour progresser.
avant on était à la rue...;-)
Merci pour ce message de la part de : Alberto
15 Fév 2020 13:33 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 321
  • Remerciements reçus 127

Réponse de UaUka1 sur le sujet Science et élevage



one of my friends since Redemption Song days
Merci pour ce message de la part de : Alberto
15 Fév 2020 19:04 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 160
  • Remerciements reçus 199

Réponse de Alberto sur le sujet Science et élevage

Merci beaucoup Iroisebleue!
très intéressant votre sujet, même si je connais peu “côté physio et bio-mécanique”
tout est si intéressant et le temps terriblement peu … :ohmy:
Je suis d’accord que la recherche génétique et les indications des résultats sont une chose, autre chose c'est leur application (dans le sens de penser que vous pouvez mixer et obtenir ce que vous voulez ) …
j’aime aussi un autre aspect lié aux chevaux, mais qui a peu des données “objectives”, concerne la psyché des chevaux, je pense que c’est un aspect souvent sous-estimé.

Torontopat, mai l'entourage de Davidson est en première division toujours “par essence”!
Merci pour ce message de la part de : TorontoPat
15 Fév 2020 19:33 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 503
  • Remerciements reçus 368

Réponse de tintin sur le sujet Science et élevage

Bonsoir,
"" La génétique a amélioré la race, l’évolution du matériel et les nouvelles méthodes d’entraînements ont fait le reste""
Vous tous, qui savait tant de choses sur la génétique, les nouvelles méthodes d’entrainement, expliquez moi pourquoi, les professionnels utilisent toujours du matériel piquant, blessant et mutilant les chevaux ?
Tant de bla-bla, pour un résultat minable, on se retrouve à l’âge de pierre avec du méchant au bout des rênes.
A quoi cela sert-il de chercher un étalon et de payer des saillies bien chères, pour qu’au final 18 mois après (beaucoup d’argent et de temps de perdu), il ne reste rien.
15 Fév 2020 19:33 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 321
  • Remerciements reçus 127

Réponse de UaUka1 sur le sujet Science et élevage

bonsoir Tintin

i can understand your pains? did you made an etalon?

can you explain to me what happened to you?

merci
15 Fév 2020 20:35 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 503
  • Remerciements reçus 368

Réponse de tintin sur le sujet Science et élevage

Good evening,
Please, can you write in French ?
Merci pour ce message de la part de : UaUka1
15 Fév 2020 21:23 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.