Prix d'Amérique : Petites, et Grandes histoires

  • Messages : 451
  • Remerciements reçus 194

Réponse de UaUka1 sur le sujet Prix d'Amérique : Petites, et Grandes histoires

merci COMMANDERTILLY:coeur: :tchin:
si tu peux trouver
-1935 MUSCLETONE
-1936 JAVARI
Je serai ravi
Merci pour ce message de la part de : iroisebleue, commandertilly
25 Juil 2020 12:28 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1015
  • Remerciements reçus 1563

Réponse de commandertilly sur le sujet Prix d'Amérique : Petites, et Grandes histoires

14 : LE POULIDOR DU TROT

Il s'appelait Tony M, et il fut un chef d'oeuvre.....ce fier cheval a laissé dans les mémoires, cette impression de gaieté, de force et de souplesse inhérente aux champions, n'aimant rien de plus que trotter, et se sublimant a chacune de ses sorties...

Hélas, il eut une noire malchance : celle d'être né en 1963....En effet, cette année là, naquit avec lui ce qui demeure a ce jour la plus grande génération de l'histoire du trot Français......Puis une deuxième fois, le sort s'acharna sur lui : tout jeune il dut croiser le fer avec Roquépine, sans compter que parmi les "U", l'"attendaient" également la plupart du temps un certain Upsalin, et surtout sa seigneurie Une de Mai...

Tony M fut l'un des chefs de file de cette fameuse "T" Team ", qui cumula à elle seule,  4 Prix du Cornulier, 3 Prix d'Amérique, et ....15 podiums sur ces 2 épreuves...Autant dire que les victoires ne devait pas se conquérir, mais s'arracher en laissant son coeur sur la piste....

Drivé et entraîné par Leopold Verroken, dont il fut le premier sujet d'élite, Tony M, au caractère bien trempé mais d'une gentillesse proverbiale, passa sa carrière de champion à se heurter sans discontinuer a des Tabriz, Toscan, Tiki R dans sa jeunesse, et Tidalium Pélo.......

il ne baissa jamais les bras, si l'on peut s'exprimer ainsi pour un cheval, et fut à l'arrivée de 5 P.A .....sans pourtant pouvoir l'emporter, frôlant la victoire souvent, mais jamais la consécration suprême ne lui sourit......2eme en 68, 2eme en 70 et 2eme en 73, il prit entre temps les 4èmes place des éditions 71 et 72.......

Ce lutteur obstiné tenta sa chance à l'étranger, et , allant sur toutes les distances, fut engagé dans un Elitlopp de légende, la folle édition 1969, ou il doit là aussi baisser pavillon, derrière l'un des "dragster du siècle", Fresh Yankee......cette nouvelle 2eme place contribuera à construire sa légende, quand a la même époque, le célèbre cycliste devint si populaire a force de frôler la victoire sans jamais la toucher du doigt...

Mais l'obstination finit toujours par être récompensée, et Tony M, après la aussi de multiples places d'honneur, remportera sur la fin de sa carrière, à respectivement 9 et 10 ans, coup sur coup et le Prix de France, et le Prix de Paris....

Il va sans dire que si ce champion n'était pas tombé sur une telle génération, il aurait sans doute, en dès années plus " creuses", été lauréat, et sans doute à plusieurs reprises de l'épreuve suprême, et il mérite de figurer dans la grande histoire du Prix d'Amérique, une histoire qu'il marqua même sans l'avoir gagné, de par sa popularité, et de sa combativité légendaire.....En image, l'édition de 1973, ou, a 10 ans, il crut enfin au bonheur, avant d'être coiffé sur le poteau....

  





Merci pour ce message de la part de : isa_, ivct, UaUka1
26 Juil 2020 00:56 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2242
  • Remerciements reçus 845

Réponse de vieborg sur le sujet Prix d'Amérique : Petites, et Grandes histoires

Je trouve les B 2011 meilleurs
26 Juil 2020 01:34 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 178
  • Remerciements reçus 136

Réponse de altratus sur le sujet Prix d'Amérique : Petites, et Grandes histoires

commandertilly écrit: 6 : INVINCIBILITÉ -SUITE
Pour tous les connaisseurs, le seul cheval de l'histoire a se présenter invaincu au Prix d'Amérique, et a l'emporter, restera a jamais l'illustre Ténor de Baune.....en cette fin Janvier 91, le crack de Jean -Baptiste Bossuet va boucler sa ...30eme victoire consécutive, avant de connaitre sa première défaite quelques semaines plus tard lors du Prix de France....30 victoires consécutives !....


Ténor de Baune a survolé cette édition du P.A. , Il était extraordinaire , il développait une puissance inouïe dans ses battues , venant de l’arrière train , il s’arrachait littéralement du sol

Dans mon top 3 des vainqueurs de P.A ((ceux que j’ai pu voir)

Puis la belle mécanique d’est déréglée à partir du prix de France , battu par un autre formidable champion aux allures spectaculaires , Ultra Ducal

Après cette course Ténor ne sera plus jamais le même , on n’a jamais su vraiment pourquoi

26 Juil 2020 08:29 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 178
  • Remerciements reçus 136

Réponse de altratus sur le sujet Prix d'Amérique : Petites, et Grandes histoires

commandertilly écrit: 6 : INVINCIBILITÉ -SUITE
Pour tous les connaisseurs, le seul cheval de l'histoire a se présenter invaincu au Prix d'Amérique, et a l'emporter, restera a jamais l'illustre Ténor de Baune.....en cette fin Janvier 91, le crack de Jean -Baptiste Bossuet va boucler sa ...30eme victoire consécutive, avant de connaitre sa première défaite quelques semaines plus tard lors du Prix de France....30 victoires consécutives !....


Ténor de Baune a survolé cette édition du P.A. , Il était extraordinaire , il développait une puissance inouïe dans ses battues , venant de l’arrière train , il s’arrachait littéralement du sol

Dans mon top 3 des vainqueurs de P.A ((ceux que j’ai pu voir)

Puis la belle mécanique d’est déréglée à partir du prix de France , battu par un autre formidable champion aux allures spectaculaires , Ultra Ducal

Après cette course Ténor ne sera plus jamais le même , on n’a jamais su vraiment pourquoi

26 Juil 2020 08:29 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1015
  • Remerciements reçus 1563

Réponse de commandertilly sur le sujet Prix d'Amérique : Petites, et Grandes histoires

15 : "DES CHIFFRES ....ET DES LETTRES"
La première lettre du nom des 74 lauréats...tout l'alphabet y est passé, sauf les X,Y et Z.....même le W a été sacré (Walter dear en 34) ....Au hit parade, la lettre O arrive en tête, avec 11 succès......Beaucoup plus surprenant : il aura fallu attendre....Face Time Bourbon en 2019 pour voir triompher le tout premier F de l'histoire....

16 : "QU'IL FUT BEAU LE FILS D'URA"

1984 : Propriété de Maurice Macheret, l'homme de Bellino II, ce rude athlète, après sa 2eme place de l'édition précédente, va réaliser en 1984 l'exploit, en gagnant l'épreuve sans coup férir, et à sa manière, celle des forts: Lurabo, véritable rouleau compresseur, possédait des caractéristiques physiques lui permettant " d'enrouler" tout au long d'un parcours, écrasant de sa puissance une concurrence qui s'épuisait à le suivre...

Son ultime adversaire ce jour la fut l'illustre Jorky, un autre champion de l'époque, qui fut le dernier à résister au champion drivé par M.M Gougeon....Lurabo, cheval tardif, apparut au plus haut niveau l'année de ses 5 ans, et ce Prix d'Amérique fut le début de sa plus grande saison, ou il effectua une véritable razzia, enlevant le Prix de France, le Prix de l'Atlantique, le Critérium de vitesse et l'Elite Rennen en Allemagne....inoubliable !....

Hélas, des problèmes de jambes eurent raison de sa carrière, et Lurabo, dont le style en course, qui usait ses adversaires uns a uns, finit par l'user lui même...Ce magnifique Alezan donnera Abo Volo, Lauréat en 97.

  
Merci pour ce message de la part de : ivct, UaUka1, JORKY77
29 Juil 2020 14:19 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 720
  • Remerciements reçus 676

Réponse de JORKY77 sur le sujet Prix d'Amérique : Petites, et Grandes histoires

Ahhh... Jorky... (soupir) lui aussi aurait bien mérité d'inscrire son nom au palmarès...
Merci pour ce message de la part de : UaUka1, TorontoPat
29 Juil 2020 17:21 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 178
  • Remerciements reçus 136

Réponse de altratus sur le sujet Prix d'Amérique : Petites, et Grandes histoires

C’est sur que Jorky avait la classe pour figurer au palmarès
Mais des grands champions non titrés dans l'Amérique il y en a quelques uns,
Une de Mai , Mon tourbillon , ultra Ducal , Timoko et d’autres
29 Juil 2020 18:52 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 178
  • Remerciements reçus 136

Réponse de altratus sur le sujet Prix d'Amérique : Petites, et Grandes histoires

La victoire de Lurabo cela a été mon 1er P.A vu sur place , un grand souvenir

Comme Bellino il appartenait à Maurice Macheret , il avait lui aussi le style bulldozer avançant sans cesse dans un style impressionnant

Son année ou il rafle tout est entrée dans l’histoire

Il avait fait sensation dans le prix France , pulvérisant le record détenu par la grande championne américaine Classical Way , il l’avait amélioré de
0,5´ / km , énorme , un coup de tonnerre
Merci pour ce message de la part de : commandertilly
29 Juil 2020 19:14 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1015
  • Remerciements reçus 1563

Réponse de commandertilly sur le sujet Prix d'Amérique : Petites, et Grandes histoires

17 : LE ROI EST MORT.....MEME S'IL RESTERA A JAMAIS IMMORTEL

Parmi ces petites et grandes histoires, il y'en a certaines ou les mots sont superflus...le roi a marqué le trot des années 80, d'une empreinte indélébile, tout a été dit sur lui, et seules les images de ce super crack, resteront a jamais dans nos coeurs....



Merci pour ce message de la part de : ivct, UaUka1
29 Juil 2020 22:33 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.