Prix d'Amérique : Petites, et Grandes histoires

  • Messages : 1015
  • Remerciements reçus 1563

Réponse de commandertilly sur le sujet Prix d'Amérique : Petites, et Grandes histoires

Bien sur, Bellino ...... :voila:
Merci Jorky
22 Juil 2020 14:38 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1015
  • Remerciements reçus 1563

Réponse de commandertilly sur le sujet Prix d'Amérique : Petites, et Grandes histoires

12 : LES DRIVERS EN "4X4"

Si le record de victoires, concernant les drivers, appartient a J.René Gougeon, avec 8 titres, et sans diminuer les mérites de ce très grand professionnel, il faut bien dire qu'il a été aidé par ses " partenaires", qui eurent pour nom, excusez du peu, Roquépine, Bellino II et Ourasi......difficile de faire mieux.Mais, seuls, 2 drivers au cours de cette grande histoire du Prix d'Amérique ont pu, l'emporter 4 fois....avec 4 chevaux différents (!)
Ces deux la s'appellent....Jos Verbeeck et J.M Bazire....

8 chevaux pour 8 victoires, et assez étrangement, les 4 succès de JMB ont été obtenus avec d'énormes favoris (Moni Maker, Késaco Phédo) ou de Co-favoris ( Up And Quick, Belina), alors que pour Jos, il s'agit de un seul favori, et encore (Abo Volo), et de 3 Outsiders que personne ou presque, attendaient (Sea cove, Dryade des Bois, Abano As).

Lequel, pour eux, a engendré la plus grande joie, le plus grand soulagement, et duquel sont -ils le plus fier ?...eux seuls le savent, et encore, pas sur, tant une victoire apporte son lot de joie...

De ces 8 titres, même s'ils ont tous une saveur particulière, 1 tout de même semble échapper à toute "logique" de course sur 2700 M, et demeure un exploit assez unique dans l'histoire de l'épreuve, celui, bien sur, de Sea Cove, en 1994....tel un joueur de poker qui "ferait tapis" dès le premier tour d'un tournoi, ce cheval de vitesse tente le tout pour le tout, démarrant comme pour faire un mile, et prenant plus de 20 M d'avance, pour parvenir à résister in extremis à une meute de prédateurs-marathoniens lancée à ses trousses....cet incroyable exploit, ne sera jamais ré-édité, et Sea Cove restera dans l'histoire....

Ce "Globe Trotteur" résume à lui seul le caractère international des courses hippique : Né au Canada, Il est acquis par des Norvégiens, avant de stationner en Allemagne, entrainé par Hans Grendel, puis par un Français, Jean Lou Peupion, le tout drivé par un Belge.....

Cet extraordinaire phénomène, titulaire de 69 victoires, outre le Prix d'Amérique, va remporter toutes les plus belles épreuves de vitesse du circuit Européen ou presque, Elitlopp (93), Hugo Abergs Memorial (93), Prix rené Ballière (93 + 94), GP D'Aby (92), Elite Rennen (92+93), Critérium de Vitesse (93), Prix de France (93), GP d'Oslo (92), faisant de lui l'un des 20 meilleurs trotteurs de tous les temps, et l'un des 3 meilleurs de son pays natal, avec Fresh Yankee et Armbro Flight...

En image, la victoire de ce sensationnel miler, avec un tout aussi sensationnel driver, dans une dès éditions les plus surprenantes de l'histoire...

  

Merci pour ce message de la part de : ivct, titiduc, JORKY77
24 Juil 2020 00:18 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 720
  • Remerciements reçus 676

Réponse de JORKY77 sur le sujet Prix d'Amérique : Petites, et Grandes histoires

Ah... Vourasie... quand ça ne veut pas...
24 Juil 2020 13:37 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 178
  • Remerciements reçus 136

Réponse de altratus sur le sujet Prix d'Amérique : Petites, et Grandes histoires

Vourasie avait prix sa revanche dans le prix de France de superbe manière , Sea Cove était parti encore une fois mais ce coup là ça n'avait pas marché , Bernard Oger était revenu et l'avait largement dominé

Quel prix d 'Amérique de Sea Cove ! un des plus marquants pour moi , un truc inhabituel vraiment , une locomotive au départ
24 Juil 2020 17:19 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 178
  • Remerciements reçus 136

Réponse de altratus sur le sujet Prix d'Amérique : Petites, et Grandes histoires

c est vraiment très intéressant d 'avoir lancé ce sujet sur la grande course , on va pouvoir glisser tranquillement pendant quelques mois en ayant ça à l 'esprit

pour moi et la plupart des amateurs , le dernier dimanche de janvier c 'est vraiment le jour attendu , un jour à part , à nul autre pareil , j ai vu tous les P.A depuis le sacre de Lurabo , beaucoup sur place , les images trottent toujours dans ma tete , que de souvenirs , de grands champions j'ai pu voir .

le meilleur ce sont les semaines ( mois ? ) qui précédent , chacun peut échafauder des hypothèses et mettre ses préférés en avant dans les débats
Merci pour ce message de la part de : TorontoPat, commandertilly
24 Juil 2020 17:34 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 178
  • Remerciements reçus 136

Réponse de altratus sur le sujet Prix d'Amérique : Petites, et Grandes histoires

commandertilly écrit: 12 : LES DRIVERS EN "4X4"

Lequel, pour eux, a engendré la plus grande joie, le plus grand soulagement, et duquel sont -ils le plus fier ?...eux seuls le savent, et encore, pas sur, tant une victoire apporte son lot de joie...



Pour Jmb il me semble avoir lu que sa victoire la plus jouissive avait été celle obtenue avec Kesaco Phédo , car 1ère victoire avec un champion de son entrainement

Késaco Phédo était un trotteur hors norme , il avait battu le record du monde du prix de vente pour un trotteur , les acquéreurs étaient les Wildenstein et aussi le record du P.A lors de son succès

les trotteurs de sa génération , les K , étaient formidables , Kerido du Donjon , Kiwi , Kenya du Pont , Koréan , kaisy Dream , l extraordinaire Kiss Melody

Merci pour ce message de la part de : TorontoPat, commandertilly
24 Juil 2020 18:33 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 178
  • Remerciements reçus 136

Réponse de altratus sur le sujet Prix d'Amérique : Petites, et Grandes histoires

C’est dans cette course me semble t’il que JM Bazire lancera son fameux
«  fait pas le con Christophe »
à l’attention de C.Galtier
24 Juil 2020 19:22 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1015
  • Remerciements reçus 1563

Réponse de commandertilly sur le sujet Prix d'Amérique : Petites, et Grandes histoires

13 : "HERCULE " FAIT COUP DOUBLE

Si tous les lauréats méritent une chronique içi, certains ont, de par leur particularités, plus marqué l'histoire que d'autres...Il en va ainsi de Ovidius Naso...sans doute, et même si cela relève de la subjectivité, l'un des chevaux les plus puissants de l'histoire.

Ce fils d'Hellanvilliers et de Fleuriel, en effet, démarre sa carrière en trombe, faisant partie des meilleurs de sa génération, au coté d'Oviedo II notamment...
Ovidius allait aussi bien monté qu'attelé et se construisit un remarquable palmarès jusqu'en 1942, remportant notamment la première édition du Prix de Paris,  avant d'etre accidenté une première fois...

On ne le revit que quelques mois plus tard, le temps pour lui de gagner, lors de sa rentrée, le Prix Aristide Hémard..
Il s'accidente à nouveau dans l'épreuve reine en 43, sous un épais brouillard, et pour tous les observateurs sa carrière est terminée...Mais cette boule de muscle va de nouveau réapparaître en cette année de paix retrouvée, remportant enfin, a 9 ans, la course suprême, tout en rendant 50M, en battant le record de l'épreuve, qui tenait depuis 10 ans...c'est enfin la consécration...

Mais ce colosse va faire mieux, puisqu'en 46, ou le monde a retrouvé la paix, la course se courant à Enghien ( Vincennes en effet sert de dépôt à l'armée Américaine) Ovidius réédite son exploit, ne laissant aucune chance à ses adversaires....cette année la, il y'avait tant de partants, que le 20 Janvier précédent on courut deux manches qualificatives, toujours à Enghien, ne gardant que les 8 meilleurs....un modèle qui séduit visiblement les Suédois, qui s'en serviront 6 ans plus tard, comme modèle pour leur Elitlopp......

Ovidius était piloté par Roger Ceran-Maillard, un driver de 2 Mètres et de plus de 100 kgs.....mais cet Hercule développait une telle puissance, que ses contemporains disaient de lui, qu'a chacune de ses foulées, "la terre semblait trembler"...Se révélant peu fertile au haras, il fut alors exporté en Suisse, ou il courut, remportant encore de multiples victoires, jusqu'a 15 ans.....

L' histoire dit qu'il fut alors racheté par .....un laitier (!) dont il tira la charrette 5 ans durant, avant de prendre une retraite bien méritée, s'éteignant a l'age vénérable de 29 ans....Ovidius Naso représente le trait d'union de l'ancien temps et de l'époque moderne, et sa victoire en 46, dans une France retrouvée, demeures l'une des plus populaire de l'histoire, de cette magnifique histoire du Prix d'Amérique .......

(A SUIVRE ...)
  
Merci pour ce message de la part de : ivct, UaUka1
24 Juil 2020 22:35 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 886
  • Remerciements reçus 133

Réponse de Le Duc sur le sujet Prix d'Amérique : Petites, et Grandes histoires

altratus écrit: C’est dans cette course me semble t’il que JM Bazire lancera son fameux
«  fait pas le con Christophe »
à l’attention de C.Galtier


Avec la jurisprudence Guelpa-martens, il prendrait combien de mise à pied ,??
25 Juil 2020 00:14 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1449
  • Remerciements reçus 1753

Réponse de TorontoPat sur le sujet Prix d'Amérique : Petites, et Grandes histoires

Pffffffffffffffff
25 Juil 2020 11:59 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.