🇾đŸ‡Ș Elitloppet - les Ă©ditions de lĂ©gende

  • Messages : 2871
  • Remerciements reçus 5823

🇾đŸ‡Ș Elitloppet - les Ă©ditions de lĂ©gende a Ă©tĂ© crĂ©Ă© par commandertilly

[b1985 : RECORDS EN TOUS GENRES

Le tenant du titre, The Onion, fait figure de favori pour cette 34éme édition, et tous les regards sont portés sur cet As drivé par Stigo, Stig Johansson.....
Mais coté Français, on ne l'entends pas de cette oreille, et surtout pas celle de Mon Tourbillon, atout majeur de J.P Viel, qui explose littéralement la premiÚre série, en battant tout simplement le record du monde sur piste de 1000metres, en 1'11'9" !!The Onion se qualifie de justesse (4eme), et le monde entier du trot retient son souffle, quand, dans la 2eme batterie, c'est au tour de Minou du Donjon de réaliser l'impensable, en ....1'11'5", pulvérisant a son tour le record !!...

l'un des favoris, Meadow Road, se qualifie lui aussi a l'arraché, dans cette série courue a la vitesse du vent, mais ce fils de Madison Avenue et petit fils de l'illustre Nevele Pride, bénéficie d'un entourage beaucoup plus expérimenté......Aussi, quand la finale arrive, dans une ambiance indescriptible, les deux Français, s'ils sont favoris, sont aussi....fatigués.....et Meadow Road, impérial, en 1'11'6" s'impose, sans coup férir, dans une historique édition, absolument mémorable !!!

Merci pour ce message de la part de : Linamix, ivct, Monsieur Gru, veve29, TorontoPat, Burgoule
23 Mai 2020 21:22 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2871
  • Remerciements reçus 5823

RĂ©ponse de commandertilly sur le sujet 🇾đŸ‡Ș Elitloppet - les Ă©ditions de lĂ©gende

2000 : L' EVEREST DU TROT

En cette année 2000, le monde du trot voit se "percuter" des générations de trÚs haut niveau, et cette " crÚme" du trotting international, se trouve rassemblée a Solvalla, en ce 28 mai, pour une 49eme édition de l'épreuve qui s'annonce "cataclysmique" sur le papier....et qui va l'etre tout autant sur la piste !!
La nouvelle star du trot s'appelle Varenne...a 5 ans, ce dernier a déja illuminé le Prix d'Amérique en prenant une méritoire 3eme place, puis a gagné l'Olympiatravet.....on devine, déja en cet "ogre", qu'il va etre dur, trÚs dur a battre.....mais le niveau est tel en cette année, que déja la premiÚre batterie est le théatre d'une lutte acharnée entre le caid transalpin et Giesolo de Lou, terreur de Vincennes et l'un des chouchous des turfistes a la Francaise......ces deux la sont déclarés Dead-heat, Fan idole prenant la 3eme place......
La 2eme série n'est pas piquée des vers non plus, avec un Baron Pepper qui manque faire mordre la poussiÚre a Victory Tilly et le vainqueur du P.A en personne, le Général de Jules, bien sur....mais ces deux la se ressaisissent, et prennent les 2 premieres places, bien en dessous des 1'11"...(1'10'7")...

La finale est attendue par tout un peuple, et aucun match de football dans l'histoire de la Suede ne pourra se targuer d'avoir connu une telle ambiance......V.Tilly part comme une fusée.....Varenne lui , pars.....au galop....vite remis par G.P Minnuci, il a néanmoins 15M de retard sur le dragster Suedois....autant dire une éternité....

Car V.T tete et corde, c'est quasi indestructible....pourtant , Général du Pommeau, au sommet de son art, lui tient tete, et le duel est terrible.....
les autres ne peuvent que s'accrocher bien difficilement, et si "le trésor de Jules" semble un moment prendre l'ascendant, Victory Tilly repart a l'entrée de la derniÚre ligne droite, impertubable, imprenable, tout simplement gigantesque.....

le retour de Fan Idole est alors impressionnant, la plus belle des ballerines qu'est connu le trot revient a toute vitesse, comme a son habitude, mais bien trop tard....il faudra la photo pour la départager de la 2eme place, qui échoit finalement au Général, dont l'illustre Jules dira aprÚs la course qu'il n'avait jamais eu a affronter un tel cheval de vitesse, et il ne changera jamais d'avis....c'est aussi le notre....


Merci pour ce message de la part de : Linamix, ivct, Monsieur Gru, veve29, TorontoPat, Burgoule
23 Mai 2020 21:48 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2871
  • Remerciements reçus 5823

RĂ©ponse de commandertilly sur le sujet 🇾đŸ‡Ș Elitloppet - les Ă©ditions de lĂ©gende

1971 : CHAMPIONNAT DE FRANCE EN TERRE SUEDOISE...

En cette 20eme édition, le soleil brille....surtout du coté Francais, avec une multitude de champions, dont la fameuse génération des "T", emmenée par Tidalium Pélo et Tabriz, entre autres, qui doivent néanmoins batailler ferme contre une de ces juments de légende, qui s'appelait quand a elle...Une de Mai.....
Tout ce beau monde se retrouve a Solvalla, pour une édition superbe, ou néanmoins, dans la 1ere série, Une de Mai doit subir la loi de Dart Hanover, un Americano-Suedois de trÚs grande valeur....mais la jument drivée par J.R Gougeon se qualifie néanmoins aisément...

Tidalium de son coté, ne fait pas dans la dentelle dans la 2eme Batterie, et laisse ses adversaires dans le lointain, notamment Vismie, autre concurrent Francais, qui prends la 3eme place et gagne son ticket pour la finale....

Cette finale aux accents tricolores consacre un Tidalium Pélo au sommet de son art, et, chose unique, voit 4 Frenchies dans les 5 premiers (Tidalium, Une de mai 3eme, Verdict (L.Verroken) 4eme, et Vismie (Francois BalliÚre) 5eme)...seul Dart Hanover (qui remportera l'édition suivante en 72) s'intercalera, prenant la 2eme place.......mais loin, bien loin de l'un des plus grand champion que le trot est connu, en " la personne" de Tidalium Pélo, le "diable noir", double vainqueur du P.A, double vainqueur du Cornulier, et vainqueur d'une édition de l'Elitrace ou il s'est littéralement baladé.....

Merci pour ce message de la part de : Linamix, ivct, Monsieur Gru, veve29, Tidalium, TorontoPat, Burgoule
23 Mai 2020 22:13 #3
PiĂšces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2871
  • Remerciements reçus 5823

RĂ©ponse de commandertilly sur le sujet 🇾đŸ‡Ș Elitloppet - les Ă©ditions de lĂ©gende

1996 : UN "COCKTAIL" DE VITESSE..................

Il sont nombreux en ce 26 Mai 96 a se présenter avec les plus hautes ambitions : Copiad d'abord, double tenant du titre, son ennemi intime, Zoogin, en pleine forme, l'Américain Triple T.S Storm, Ina Scot et Bycicle, un Norvegien redoutable.....coté Français, seul Cocktail Jet est invité, et il n'est pas favori dans la 1ere batterie, ou il se qualifie d'extreme justesse, finissant 4eme d'une course ou Gum Ball et Zoogin prennent les 2 premiÚres places....

Mais la finale va pourtant inverser les roles, et sera le chef d'oeuvre de Cocktail Jet ......
le cheval de Jean Etienne Dubois, loin derriÚre les animateurs qui s'entre-déchirent tout au long d'un parcours mené a vitesse grand V, semble a l'entrée de la ligne droite finale, complÚtement battu.......mais il va alors, et littéralement, s'envoler, pour tracer une fin de parcours absolument vertigineuse, et remonter toute la meute, pour l'emporter sur le poteau devant Zoogin, en 1'11'4", ramenant le trophée en France, aprÚs 13 ans de vaches maigres (la derniÚre victoire Française remontait a Ianthin en 83)........

Cet énorme champion, au palmarÚs prestigieux (P.A, prix de France, de l'Atlantique, C5, etc) le deviendra au Haras ensuite, avec le succÚs que l'on connait, et demeurera, pour le public de Solvalla, celui qui dans l'histoire de l'Elitrace, aura tracé l'une des fins de course les plus mémorable....






( A SUIVRE...)
Merci pour ce message de la part de : Linamix, ivct, Monsieur Gru, veve29, tournesol, TorontoPat, JORKY77, Burgoule
24 Mai 2020 08:45 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1466
  • Remerciements reçus 1797

RĂ©ponse de JORKY77 sur le sujet 🇾đŸ‡Ș Elitloppet - les Ă©ditions de lĂ©gende

MĂ©morable en effet ! Toute la course en queue de peloton, sprint final abordĂ© bon dernier... pas de quoi douter ! Comme l'a dit Foch, alors gĂ©nĂ©ral : "Mon centre cĂšde, ma droite recule, situation excellente, j’attaque !"
Merci pour ce message de la part de : ivct, veve29, iroisebleue, commandertilly
24 Mai 2020 17:06 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2871
  • Remerciements reçus 5823

RĂ©ponse de commandertilly sur le sujet 🇾đŸ‡Ș Elitloppet - les Ă©ditions de lĂ©gende

1969 : UN PLATEAU "D'EXTRA-TERRESTRES"

Les contemporains de cette édition, vieille déja de 50 ans, s'en souviennent encore....et s'en souviendront sans doute pour toujours.....car cette édition, 18eme du nom, restera comme l'un des sommets de l'Elitlopp, gravé a jamais dans le "Hall Of Fame" de l'histoire du trot international....

Pour les connaisseurs, et ce site n'en manque pas, le plateau proposé, déja, a de quoi faire" se lever" n'importe quel passionné, meme le plus "occasionnel" : A tout seigneur tout honneur : Roquepine, la magnifique, venue tenter de glaner un triplé historique, aprÚs ses victoires ici meme, en 66 et 67.....

La tenante du titre, Eileen Eden, jument-bolide,Italo-Américaine, qui donnera bien du fil a retordre les années suivantes aux Frenchies, Scanner, drivé par Michel Gougeon, mais aussi Tony M, véritable roc et l'un des leaders de la fameuse génération des "T", sans oublier une jument Canadienne, la surpuissante autant que véloce Fresh Yankee, qui deviendra l'ennemie intime de Une de Mai sur la scéne internationale.......
Autant dire que la lutte va faire rage, et dés la 1ere batterie, Roquépine , favorite, et un instant mal embarquée, doit finir a toute allure, prenant la 2eme place, derriÚre Eileen Eden impressionnante...

La 2eme "demi-finale" n'est pas moins acharnée, Fresh Yankee parvenant a faire la peau in extremis a Halifax Hanover et Kentucky Fibber, 2 sujets particuliÚrement coriaces également....

La finale promets, et va se terminer par un terrible "duel a quatre", que seule la photo départageras....
Fresh Yankee est partie le plus vite et semble se détacher, écoeurant une Roquépine fatiguée et qui , a 8 ans, flanche littéralement, au crépuscule de sa carriÚre......
Mais dans la ligne droite finale, Eileen Eden reviens, et surtout un Tony M enragé, qui refait CMS sur CMS pour passer le poteau ensemble, alors qu'a l'exterieur, Kentucky Fibber, semble ajuster tout le monde, aux prix d'un extraordinaire finish.......Fresh Yankee est finalement déclarée vainqueur, en 1'15'8", Tony M 2eme en 1'15'8" également, quand a la 3eme place, elle échoit, a la photo a Kentucky Fibber, chronométré en 1'15'9" de meme que Eileen Eden......

Cette édition, parmi les plus serrée de l'histoire, consacre donc une jument d'exception, Fresh Yankee, dont les joutes contre une de Mai, Roquepine et Tidalium, sur la scÚne Américaine font parties de la légende du trot.....
ce véritable bolide, achetée aux enchÚres pour 900$, cumulera a la fin de sa carriÚre (fin 72) prés de ..1million et demi de ces memes dollars, et détient en outre un record qui ne sera probablement jamais battu, ni meme égalé , avec ...........6 podiums consécutifs a l'International Trot, dont une victoire, face a Tidalium Pélo....

Quand a Tony M, qui fit ce jour la l'une des plus belle course de sa riche carriÚre, il cumulera un nombre de places d'honneur assez impressionnante, terminant notamment 5 fois dans les 5 premiers du Prix d'Amérique......mais il est vrai qu'au vu de la génération (nationale et internationale) sur laquelle il est "tombé", ce champion ne pouvait guÚre faire mieux....



Merci pour ce message de la part de : ivct, Monsieur Gru, veve29, Burgoule
25 Mai 2020 08:39 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2871
  • Remerciements reçus 5823

RĂ©ponse de commandertilly sur le sujet 🇾đŸ‡Ș Elitloppet - les Ă©ditions de lĂ©gende

1974 : LE SACRE D 'UN PRINCE

Ego Boy, le tenant du titre n'étant pas la, s'étant blessé, la succession en cette 23eme édition, est plus que jamais ouverte...les Frenchies ont délégués une sacrée armada, avec Equileo (Pierre Allaire), Chablis (Bernard Froger) et surtout Amyot (M.M Gougeon)......

Mais ils vont tomber cette année la, sur un véritable bulldozer, Timoty .T. qui va enchanter Solvalla 2 années durant..

"A chacunes de ses foulées, il faisait des trous dans la terre" disent de lui ses contemporains.....et plus l'arrivée approche, plus les trous sont profonds...
Ainsi, Amyot en super forme gagne facilement sa série, mais n'est cependant pas favori en finale, car Timoty .T, n'as pas "berné" les parieurs : il ne fait "que" 2eme de sa batterie mais en s'économisant visiblement, et part avec la cote de 2,70 en finale...

Il ne va pas décevoir, déboitant a l'orée de la ligne droite finale, devant un public énormissime, et pulvérise l'opposition, meme si Amyot lui résiste jusqu'au bout...
l'une des plus belles Ă©ditions, consacrant l'un des plus grand champion de cette Ă©poque, nĂ© aux États -Unis, vainqueur de l'Hambletonian, du Kentucky Futurity, avant d'etre rapatriĂ© en Italie, ou il gagne presque tout...
Il réeditera son exploit l'année suivante en 75, l'emportant devant Dimitria, la jument de Leopold Verroken, et sera l'un des chevaux les plus apprécié de l'histoire de l'Elitlopp.....
Sa fin hélas, sera bien triste: se blessant gravement dans son box en 78, et malgré des soins intensifs, il ne pourra etre sauvé.
Hommage a ce champion, l'un des rare de l'histoire a avoir pu l'emporter a 2 reprises en ces terres Suedoises.

Merci pour ce message de la part de : ivct, Monsieur Gru, veve29
26 Mai 2020 09:52 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2871
  • Remerciements reçus 5823

RĂ©ponse de commandertilly sur le sujet 🇾đŸ‡Ș Elitloppet - les Ă©ditions de lĂ©gende

2001 : O SOLE MIOOOO

En ce début de siÚcle, Varenne n'as, a 6 ans, semble t-il, déja plus d'adversaires....il a, en début d'année pulvérisé le Prix d'Amérique, et ne laisse que des miettes a ses adversaires.....mais son infortune a Solvalla de l'année passée, est restée en travers de la gorge de son entourage....
Et il lui reste, de plus, a mater le roi des lieux, sa majesté Victory Tilly.............le duel sera terrible...
V.T part comme a son habitude a une allure "de fou", mais l'Italien, cette fois, ne le quitte "pas d'une semelle", et cela va a une vitesse telle, qu' a l'entrée de la ligne droite finale, les autres sont a 3 longueurs....

mais cette fois, meme Victory Tilly doit abaisser pavillon...l'ogre Italien, alliant tenue, souplesse et vitesse, a un niveau rarement connu, l'emporte de toute une classe, devançant son dernier rival, les autres ayant capitulés depuis longtemps....vainqueur cette année la du P.A, l'"ogre" pourtant ne s'arrétera pas la, Le Prix de la Loterie tombant dans son escarcelle, avant d'aller remporter en terre Américaine la Breeders Crown....
magique Varenne....!

Merci pour ce message de la part de : ivct, Monsieur Gru, veve29
26 Mai 2020 10:09 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1466
  • Remerciements reçus 1797

RĂ©ponse de JORKY77 sur le sujet 🇾đŸ‡Ș Elitloppet - les Ă©ditions de lĂ©gende

*double post*
DerniĂšre Ă©dition: 26 Mai 2020 14:24 par JORKY77.
26 Mai 2020 14:20 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1466
  • Remerciements reçus 1797

RĂ©ponse de JORKY77 sur le sujet 🇾đŸ‡Ș Elitloppet - les Ă©ditions de lĂ©gende

commandertilly Ă©crit: 2001 : O SOLE MIOOOO

En ce début de siÚcle, Varenne n'as, a 6 ans, semble t-il, déja plus d'adversaires....il a, en début d'année pulvérisé le Prix d'Amérique, et ne laisse que des miettes a ses adversaires.....mais son infortune a Solvalla de l'année passée, est restée en travers de la gorge de son entourage....
Et il lui reste, de plus, a mater le roi des lieux, sa majesté Victory Tilly.............le duel sera terrible...
V.T part comme a son habitude a une allure "de fou", mais l'Italien, cette fois, ne le quitte "pas d'une semelle", et cela va a une vitesse telle, qu' a l'entrée de la ligne droite finale, les autres sont a 3 longueurs....

mais cette fois, meme Victory Tilly doit abaisser pavillon...l'ogre Italien, alliant tenue, souplesse et vitesse, a un niveau rarement connu, l'emporte de toute une classe, devançant son dernier rival, les autres ayant capitulés depuis longtemps....vainqueur cette année la du P.A, l'"ogre" pourtant ne s'arrétera pas la, Le Prix de la Loterie tombant dans son escarcelle, avant d'aller remporter en terre Américaine la Breeders Crown....
magique Varenne....!


C'est vrai qu'ils ne sont pas nombreux à avoir réalisé le triplé Amérique, Loterie, Elitloppet... L'ogre Varenne qui, l'a réalisé deux années de suite en 2001 et 2002, a été précédé par son pendant féminin, l"ogresse Gélinotte en 1956 et 57. Roquépine, elle, ne l'a réalisé qu'une fois en 1967 ; on pourrait ajouter qu'elle a en plus gagné le Grand Circuit Européen et l'International Trot, mais ce dernier n'existait pas encore en 56 et 57, et avait disparu entre 1996 et 2014. Gélinotte/Roquépine/Varenne, quel trio !
Merci pour ce message de la part de : ivct, veve29, commandertilly
DerniĂšre Ă©dition: 26 Mai 2020 14:25 par JORKY77.
26 Mai 2020 14:20 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.