Pierre Pilarski

  • Messages : 9079
  • Remerciements reçus 8369

Pierre Pilarski a été créé par ivct

www.france-sire.com/actu_webtv-19979-did...plat_a_deauville.php

Didier Guillemin et Pierre Pilarski réinvestissent en plat à Deauville

20/08/2019
Déjà propriétaire du crack Bold Eagle au trot et de Feu Follet (Gr.1) en obstacle, Pierre Pilarski a réinvesti en plat avec son entraîneur de Mont-de-Marsan, Didier Guillemin, qui a signé le bulletin le plus cher de sa carrière, à 150.000 € pour une fille du très en vogue étalon Kingman dans la journée la plus chaude de la vente d'août 2019. Source : www.ecsso.fr



Il fallait avoir "du gaz" pour mettre une enchère gagnante en ce dimanche de gloire 18 août 2019, la journée sans doute la plus chaude des ventes de Deauville depuis une 20aine d'années ! Et surtout en voulant se faire adjuger un produit de Kingman, le jeune étalon qui faisait partie des plus convoités de la journée.
Entraîneur aussi remarquable qu'éclectique, maître des 2 ans mais aussi capable de gagner à Auteuil ou en Angleterre avec des Pur-sang arabes, Didier Guillemin n'a pas la chance d'entraîner pour les grandes casaques internationales, bien qu'il compte déjà de grandes victoires de prestige à son palmarès dont 2 Gr. avec Tin Horse (Poule d'Essai des Poulains) et The Right Man (Al Quoz Sprint).

Actuellement, il compte déjà 58 victoires avec 84 chevaux différents et 240 partants, soit près d'une victoire pour 4 participations !



Sans trembler, l'ancien jockey vedette a signé le bulletin le plus cher de sa vie à 150.000 € pour le lot 94, une fille de Kingman et Harem Lady, 2ème du Prix Allez France (Gr.3). " J'ai acheté pour Pierre Pilarski. Nous avions déjà acheté un cheval ici il y a 2 ans, mais les résultats n'ont pas été à la hauteur des espérances. On retente à nouveau notre chance. "

En effet, en 2017, lors de la 3ème journée de la vente d'août, Didier Guillemin avait acheté Mr Bold (Charm Spirit) pour 100.000 € pour le compte de Pierre Pilarski, qui achetait alors son tout 1er cheval de plat. Mais ce dernier n'a jamais rien fait de bon. Heureusement, le propriétaire a immédiatement reçu une compensation quand Didier Guillemin lui a proposé en août 2018 Genmoss (Gentlewave), la crack anglo-arabe restée invaincue en 9 sorties.

En obstacle, Pierre Pilarski a fait une entrée en matière fracassante avec Fandango, Fuji Flight, Fiumicino, Al Cuarto et bien sûr Feu Follet, lauréat du Prix Alain du Breil (Gr.1) au printemps 2019 à Auteuil.

"all we are:just a dust in the wind"
22 Aoû 2019 03:50 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9079
  • Remerciements reçus 8369

Réponse de ivct sur le sujet Pierre Pilarski



www.equidia.fr/articles/actualite/jeudi-...e-fallait-pas-louper

PRIX ANTOINE DE LAMARTINIÈRE - FRISSON D'ESTRUVAL DÉBUTE VICTORIEUSEMENT SUR LE STEEPLE-CHASE


Pour sa rentrée après six mois d'absence, Frisson d'Estruval gagne avec classe pour ses premiers pas sur le Steeple-Chase. Dans une course où, par le passé, se sont imposés Milord Thomas et So French, le frère du regretté As d'Estruval signe son troisième succès en quatre tentatives.

Pour l'occasion, il inaugurait ses nouvelles couleurs, celle de Pierre Pilarski.

Guillaume Macaire selle le couplé gagnant de cette course puisque Fleur d'Estruval termine à la deuxième place et devance Castanella et Bocage Has.

"all we are:just a dust in the wind"
Dernière édition: 03 Sep 2019 05:16 par ivct.
03 Sep 2019 05:14 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9079
  • Remerciements reçus 8369

Réponse de ivct sur le sujet Pierre Pilarski


24/10/19

Acquis 45.278 € suite à sa victoire dans un réclamer deauvillais , en dernier lieu , Coronado Beach ( Toronado ) a justifié son prix d'achat en signant un deuxième succès consécutif dans ce Prix Arasi ( Classe 2 ) , à l'issue d'une fin de course décoiffante .

un peu allant en début de parcours , le poulain de Pierre Pilarski et de Jean-Pierre Micholet a été placé à l'arrière garde par son jockey , Grégory Benoist .

Progressant tout en dehors dans l'ultime ligne droite , Coronado Beach a fourni une accélération remarquable pour venir s'imposer dans la dernière foulée , un nez devant Le Solaire ( Syouni ) .

Après avoir animé l'épreuve , le favori , Lauenen ( Syouni ) a dû se contenter de la troisième place , une encolure plus loin .

"all we are:just a dust in the wind"
27 Oct 2019 21:10 #3
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9079
  • Remerciements reçus 8369

Réponse de ivct sur le sujet Pierre Pilarski

Galleo Conti reprend l'entraînement

Premier jockey de Guillaume Macaire, Bertrand Lestrade a fait part sur les réseaux sociaux du retour à l'entraînement de Galleo Conti, un représentant de la casaque de Pierre Pilarski invaincu en trois tentatives, vainqueur notamment du Prix des Platanes (L.)

l'an dernier sur la Butte Mortemart et considéré comme l'un des meilleurs 3 ans de sa génération.

Un sujet très estimé, écarté des pistes depuis l'automne dernier, propre frère du bon Class Conti et frère des champions Silviniaco Conti, Ucello Conti et Toscana Conti, qui reprend ses marques sur les pistes sablonneuses de Royan, toujours avec son fidèle partenaire, en vue de revenir sur les pistes encore plus fort à l'âge de 4ans.


www.france-sire.com/actu_lessentiel-2311...di_25_avril_2020.php
"all we are:just a dust in the wind"
25 Avr 2020 21:52 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9079
  • Remerciements reçus 8369

Réponse de ivct sur le sujet Pierre Pilarski

"all we are:just a dust in the wind"
09 Mai 2020 03:02 #5
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9079
  • Remerciements reçus 8369

Réponse de ivct sur le sujet Pierre Pilarski

Feu Follet ** (H5)
(Kapgarde & Folle de Toi, par Sageburg)

Pr. : Écurie Pierre Pilarski & Palmyr Racing

Él. : Écurie D

Entr. : G. Macaire

Jusqu’à l’automne 2019, Feu Follet ** (Kapgarde) avait réalisé un parcours presque parfait. Mais le sauteur de Pierre Pilarski a connu un second semestre décevant, en raison d’un souci de santé. Ce grain de sable désormais derrière lui, comme en attestent sa promenade sur le steeple de Compiègne et sa deuxième place à l'issue du Prix Murat (Gr2). Dans le Gr2, il s’est fait oublier toute la course, puis il est apparu entre les deux derniers obstacles, plaçant sa pointe pour finir. En courant le Murat plutôt que le William Head (L), dans lequel il a été déclaré non-partant, il a pu découvrir la piste extérieure. Son entourage pense au Grand Steeple depuis un moment. De plus, son mentor n’a pas son pareil pour l’emporter avec les 5ans comme le prouve son palmarès: Storm of Saintly en 2014, So French en 2016 et On the Go ** en 2018…

Les plus :

- Superbe deuxième place dans le Murat

- Ne devrait pas avoir de problèmes de tenue

- Devrait arriver dans le bon tempo sur le Grand Steeple

- Son entraîneur sait propulser un 5ans sur le Grand Steeple avec succès.

Le moins :

- Son manque de métier face aux steeple-chasers d’âge


www.jourdegalop.com/2020/05/le-magazine-...s-quatre-challengers

"all we are:just a dust in the wind"
Merci pour ce message de la part de : Burgoule
21 Mai 2020 00:36 #6
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9079
  • Remerciements reçus 8369

Réponse de ivct sur le sujet Pierre Pilarski

"all we are:just a dust in the wind"
03 Jui 2020 15:19 #7
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9079
  • Remerciements reçus 8369

Réponse de ivct sur le sujet Pierre Pilarski

www.paris-turf.com/actualites/rencontre-...us-les-fronts-255737

Après avoir réussi dans le monde du trot, Pierre Pilarski trace sa route dans celui du galop depuis deux ans, avec également beaucoup de bonheur. Il sera représenté par Al Cuarto ce samedi, à Compiègne, dans l’important Prix Ferdinand Dufaure (groupe I).

Au trot, Pierre Pilarski s’est fait connaître avec, bien évidemment, le champion Bold Eagle, mais aussi avec d’autres chevaux de qualité comme Villeroi, Cash And Go ou Classic Way. Mais sa soif de découverte ne s’est pas arrêtée là et il a décidé d’aller voir plus loin, dans un domaine qui lui était pourtant inconnu.

“Vous savez, quand vous avez une passion qui vous anime, cela facilite beaucoup les contacts et, comme c’est mon cas en ce qui concerne le cheval, cela aide et je dois avouer que je n’ai eu aucune difficulté à intégrer le monde du galop, où l’accueil a été chaleureux.”


Et le succès a vite été au rendez-vous, puisqu’il n’a dû attendre qu’un peu plus d’un an avant de connaître sa première victoire dans un groupe I, avec Feu Follet, dans le Prix Alain du Breil.

“Ce sont toujours des moments magiques et pour ce faire, en gagnant du temps, j’ai acheté des chevaux prêts à courir au début, comme je l’ai fait au trot. Cela a fonctionné. Maintenant, j’ai tendance à changer mon fusil d’épaule, car il devient de plus en plus compliqué de dénicher d’excellents compétiteurs par ce biais. En effet, la concurrence est très forte avec les investisseurs britanniques en obstacle. En plat, où il est encore plus dur de faire son trou, ce marché est difficilement accessible avec la présence des propriétaires arabes et, là aussi, des Britanniques. Je me suis donc adapté, en achetant des foals et des yearlings, mais cela demande plus de temps avant d’en récolter les fruits. J’ai également quelques pouliches et j’espère en garder une ou deux pour faire un peu d’élevage, comme je le fais de façon plus marquée au trot.”


Présent dans les trois disciplines, Pierre Pilarski avoue une préférence pour l’obstacle, où il a le plus d’émotions et où il trouve que la main de l’homme est beaucoup plus importante pour fabriquer un cheval.

Mais il adopte la même politique en toutes circonstances vis-à-vis de ses entraîneurs : “J’aime bien échanger avec eux ; on apprend à se connaître et c’est très important pour moi. Dès lors, c’est bien plus simple de le faire lorsque le nombre est réduit. Certains propriétaires aiment faire jouer la concurrence en répartissant leurs représentants dans plusieurs endroits. Cela peut être également une stratégie, mais ce n’est pas mon truc.”

En ce moment, le monde hippique traverse une mauvaise période avec notamment la baisse des allocations, mais Pierre Pilarski espère que le bateau courses va encore rester à flot pour de nombreuses années : “Pour moi, c’est une passion avant tout. Actuellement, le secteur ne va pas très bien, mais j’ai longtemps couru en Suisse pour dix fois moins d’argent et j’étais tout aussi enflammé. Il faudra peut-être réduire la voilure, mais j’aurai toujours des chevaux. Il faut se battre pour ce sport, pour cette culture. Si un jour cela disparaît, on ne mettra rien à la place. Il y a peut-être des gens qui n’aiment pas ça, mais je crois surtout qu’ils ne connaissent pas. Par exemple, on a besoin de personnes connues comme les footballeurs qui commencent à réinvestir dans les chevaux. Même ces gens-là qui ont déjà tout, cela les rend heureux de relever de tels challenges.”

Concernant sa propre actualité en obstacle, Pierre Pilarski estime que ses deux fers de lance du moment sont Al Cuarto (qu’il voit sur le podium ce samedi) et Feu Follet. Mais il attend beaucoup de Galleo Conti, qui reprendra la compétition au second semestre, ainsi que de Frisson d’Estruval, qu’on ne reverra que l’année prochaine.

"all we are:just a dust in the wind"
11 Jui 2020 18:04 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9079
  • Remerciements reçus 8369

Réponse de ivct sur le sujet Pierre Pilarski

"all we are:just a dust in the wind"
11 Jui 2020 20:09 #9
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9079
  • Remerciements reçus 8369

Réponse de ivct sur le sujet Pierre Pilarski

"all we are:just a dust in the wind"
13 Jui 2020 19:25 #10
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.