Les plus grands exploits du sport

  • Messages : 2363
  • Remerciements reçus 4637

Réponse de commandertilly sur le sujet Les plus grands exploits du sport

"l'Atmosphére relevait simplement de l'insensé : les gens étaient tétanisés, par le gel et par ce qu'ils voyaient- les trattorias marchaient a plein, chariant des boissons chaudes, au milieu des blocs de glace qui s'écoulaient sur la route..Je l'ai vu passer, l'un de ses deux yeux était fermé, Gaul allait mourir , c'est certain, il ne pourrait aller tout en haut..Son suivant, Fiorenzo Magni, tenait son guidon d'une main, l'épaule fracturée, et semblait pleurer sur son vélo..Nous étions bel et bien en enfer " ( Article Giro)

1 : MONTE BONDONE : L'ANGE TRIOMPHE DE L'ENFER

Merci pour ce message de la part de : veve29, altratus, René-Marc
22 Sep 2022 19:18 #31
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2363
  • Remerciements reçus 4637

Réponse de commandertilly sur le sujet Les plus grands exploits du sport

Si à tous les classements, le N°1 était aussi incontestable, ce serait bien moins long à établir...Car celui ci a simplement marqué le cyclisme a tout jamais.....

"On a dépassé ce jour la tout ce que l'on avait déja vécu en douleurs, en souffrances et en difficultés..Lancer des hommes en pleine montagne sous la neige en tenue de cycliste est quelque chose d'anormal, mais la c'était vraiment démentiel...Athlétiquement, il s'agit du plus grand exploit qu'il m'est été donné de voir. Gaul est simplement surhumain, et le fait qu'il en sorte vivant est un miracle " (J.Goddet Directeur du tour de France)

Comment décrire l'indescriptible ?...Comment raconter l'irracontable ?....Au gré des 4000 à 4500 articles, récits, et autre témoignages de " ce qui s'est passé ce jour la" et qui ont parsemé les années, rien semble t-il, hormis ceux " qui etaient la pour le voir", n'ont pu conter ce jour maudit...

"Charly n'est pas un homme, mais un etre surnaturel, perdu dans notre époque" (Louison Bobet)

"l'Atmosphére relevait simplement de l'insensé : les gens étaient tétanisés, par le gel et par ce qu'ils voyaient- les trattorias marchaient a plein, chariant des boissons chaudes, au milieu des blocs de glace qui s'écoulaient sur la route..Je l'ai vu passer, l'un de ses deux yeux était fermé, Gaul allait mourir , c'est certain, il ne pourrait aller tout en haut..Son suivant, Fiorenzo Magni, tenait son guidon d'une main, l'épaule fracturée, et semblait pleurer sur son vélo..Nous étions bel et bien en enfer " ( Article Giro)

Si tout a été écrit sur ce jour de Juin 1956, rien en fait n'a réellement été dit.... est ce parce qu'aucun mot ne peut le traduire exactement ?.... sans doute

Il est vrai que Charly Gaul, comme l'as dit Bobet et des tas d'autres, des centaines de milliers d'autres en fait, relevait plutot de " la créature d'un autre monde" : l'air triste, au visage d'ange, d'ou semblait émerger une insondable mélancolie, ce gringalet, sur un vélo devenait en certains jours - liés surtout aux conditions métérologiques- une sorte de démon dépassant les limites de l'extraordinaire...et ca tombe bien : en ce 8 juin 1956, l'une des dernières étapes du giro va se courir, la 18eme, ou a 3 jours de l'arrivée il va falloir affronter le terrible Monte Bondone...ce dernier, déja assez terrifiant de coutume, dresse cette fois sa masse sombre et lugubre dans un ciel d'encre : l'orage s'abat d'entrée sur la course, le froid aussi, jusqu'a tomber à zero degrés.... mais cela n'est rien a coté de ce qui attends les 112 coureurs au départ..

de son coté, Gaul, a 23 ans, a déja fait parler de lui : inconstant, détestant la chaleur, il a par contre sous la pluie réalisé de sacrés exploits en montagne, grimpeur fabuleux, mais bien trop irrégulier pour pouvoir gagner un grand tour.

C'est ainsi qu'en ce début d'été ou le Giro 1956 brille de mille feux, il est totalement largué au général, 24eme a plus de 16 mn, il se lève péniblement, à l'aube de cette 18eme étape, et, mettant le nez à la fenêtre y voit une pluie s'abattre au sol, de plus en plus vigoureuse..Elle lui arrache un de ses rare sourire...Il va voir alors son directeur sportif, et lui dit : aujourd'hui je vais les tuer !"

Pensant que son coureur parle de victoire d'étape, ce dernier l'encourage, d'autant plus que le parcours lui convient à merveille : le terrible Monte Bondone dresse sa masse "noire foncée" au sommet duquel sera jugée l'arrivée, à près de 2000 M d'altitude et après 3 cols à passer..... mais la météo devient, alors que l'on s'approche de plus en plus de la terrible montée, apocalyptique : la température a chutée jusqu'à tomber à zéro, et l'on annonce..La neige qui arrive par bourrasques, monstrueuses, glaciales...

16 kms de montée la dedans parait impossible, mais Gaul démarre de suite, de son allure sautillante, se jouant de conditions absolument dantesque, on ne voit plus ses roues, plongées dans une rivière de neige, alors qu'a mi col la température atteint.... les - 9°!.... derrière c'est une inimaginable procession avec des coureurs n'avancant même plus à 10 a l'heure, le régional Monti lui, est repeché au fond d'un ravin, incapable de prononcer le moindre mot, le maillot rose Pasquale Fornara s'écroule sur la route, gisant tel un cadavre, inerte, quasiment surgelé.... poursuivis par des fans incroyablement nombreux, et sacrément courageux, encapuchonnés comme pour aller au pôle nord, les coureurs s'écroulent, uns a uns....

Le givre fait à son tour son apparition, la situation devient insupportable, des blocs de glace (!) dévalent, ruisselants, sur la route, les écarts deviennent énormes, de même que les abandons qui se chiffrent à ..42 en 10 kms..

Mais meme Gaul ne peut survivre à l'enfer : en réel danger pour sa vie, il ne peut plus tenir son guidon, s'arrete a 5 km du sommet, le visage bleui, inutile combat contre des éléments déchainés, et rentre dans une trattoria, hébété, livide, gelé....

Cependant un soigneur le réconforte et le trempe dans une bassine d'eau chaude...5mn plus tard gaul est revenu à la vie... ses adversaires sont en déroute : lui, remonte timidement sur son vélo et retrouve comme instantanément sa pédalée furieuse au milieu de ce " temps du diable"...

Il parvient au sommet au sprint, plus mort que vif, comme pétrifié, offrant un spectacle surnaturel d'un homme grimpant a 20 a l'heure, par moins 11°, sans gants- perdus dans la bataille-, ses doigts ne répondent plus, il faut l'arrêter après la ligne franchie, comme soudé à son vélo...On devra lui découper, une fois a l'hotel, son maillot avec des ciseaux, maillot littéralement collé à la peau.....Il a gagné le Giro en 15 kms, le second est à 8 mn, le troisième à 11 mn, les autres arrivent à 20...Ou ont abandonné...

Tous les témoins de l'époque, écriront qu'ils ont assisté la à quelque chose d'irréel, ceux qui avaient des appareils photo mitraille à tout va " sinon on ne me croira pas" disaient ils...Peu de temps après, le docteur du giro avouera que le Luxembourgeois, avec 5 à 10 mn d'efforts en plus dans cet enfer, y aurait laissé sa vie..l'ayant fait entendre a Gaul, celui ci répondit : "pire que ca, j'aurai perdu le Giro..." Ces gens la sont simplement dotés d'un orgueil et d'un égo défiant toute logique humaine"..

2 Ans plus tard, sur le tour de France 1958, considéré comme la plus grande édition de l'histoire, la bataille fait rage pour l'attribution du titre supréme : Anquetil, Géminiani, Rivière, Nencini, Favero, Bobet, Bahamontés s'entre déchires 15 jours durant, prenant tour a tour les rénes de l'épreuve quand à 3 jours de l'arrivée, pointé a 21 mn au général, il ne reste qu'une étape de montagne, celle de la Chartreuse, Gaul a des envies de meurtre : parti sous l'orage dés le premier col d'une étape qui en compte 5, il élimine uns a uns tout ceux qui aurait l'outrecuidance de le suivre...

Le dernier en question l'espagnol Bahamontés- l'un de ses rares amis ds le peloton- doit capituler a son tour dans le luitel, muraille au dessus de Grenoble, alors qu'un veritable ouragan s'abat sur les Alpes : on y voit plus rien, les voitures suiveuses se trompent de route, et les autres s'accrochent pour ne pas perdre définitivement pied..

.Pas lui, qui sautille sur ses petits développements, augmentant sans cesse son allure...Anquetil manque d'y laisser sa vie, : atteint d'une congestion pulmonaire il crache le sang et termine à ..19Mn ..Bobet à 23, les meilleurs à 15Mn... Ainsi, ce coureur au regard de Buster Keaton, renverse ,en une étape et 7 heures d'un combat insensé, le tour de France, qu'il gagne ..En 5 cols..Sous la tempête...

« C'était un grimpeur assassin, toujours le même rythme soutenu, une petite mécanique avec deux dents de moins que les autres et une vitesse de jambes qui nous écœurait, tac à tac, tac à tac »(Raphael Géminiani).

Le journaliste Pierre About écrit que Gaul doté d'une « allégresse irrésistible » avait l'air « d'un ange pour qui rien n'est difficile »



L'écrivain Jan Heine raconte : « Personne d'autre n'a jamais grimpé aussi vite. Gaul dominait les ascensions à la fin des années 1950, filant sur les cols à des cadences étonnantes. ». Pierre Chany le considère « sans aucun doute, comme l'un des trois ou quatre meilleurs grimpeurs de tous les temps, et le meilleur lorsque la température était basse, lui qui detestait la chaleur. »



"Gaul il ne fallait pas le suivre, surtout pas, mais régler son allure, et surtout pas sur la sienne..Tout ceux qui ont essayés ont du arreter leur carrière bien trop jeune" (J.Anquetil)



" Il n'était pas comme les autres : bien moins régulier que Bahamontés, mais beaucoup plus imprévisible : il ne se contentait pas d'accélerer, mais, largué par ses soins il ralentissait, attendait que l'on recolle à ses roues, puis d'un regard meurtrier vous en "remettait une" ...Gaul ne vous dominait pas : il vous torturait en fait" (Antoine Blondin)
Merci pour ce message de la part de : veve29, iroisebleue, altratus, René-Marc
22 Sep 2022 19:21 #32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 530
  • Remerciements reçus 659

Réponse de René-Marc sur le sujet Les plus grands exploits du sport

Merci @CommanderTilly pour ce passionnant classement qui nous remémore ces nombreux exploits , pour ma part avec quelques découvertes .
Si je peux ajouter un sportif qui pourrait inclure ce classement ou une 21éme pace , ce serait le Suédois INGEMAR STENNMARK qui a marqué mon adolescence et fait découvrir le ski alpin . 😊
Un grand Champion ! 👍
Ingemar Stenmark, né le 18 mars 1956 à Joesjö (commune de Storuman, Suède), est un skieur alpin suédois. Il est considéré comme l'un des meilleurs skieurs alpins de l'Histoire, ainsi que l'atteste son palmarès : double champion olympique à Lake Placid en 1980, cinq titres de champion du monde, trois gros globes de cristal, et plusieurs records absolus : huit petits globes du slalom et autant en géant, et surtout quatre-vingt-six succès en Coupe du monde : quarante en slalom et quarante-six en géant. Sa domination est telle sur les épreuves techniques du ski alpin, sur une décennie qui va du milieu des années 1970 au milieu des années 1980, qu'il réussit par exemple lors de la saison 1978-1979 à rester invaincu en slalom géant, remportant les dix courses au programme, et à signer cette année-là un record de treize victoires seulement égalé par Hermann Maier en 2000-2001, puis par Marcel Hirscher en 2017-2018.
Merci pour ce message de la part de : veve29, iroisebleue, altratus, commandertilly
23 Sep 2022 09:54 #33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3064
  • Remerciements reçus 3082

Réponse de iroisebleue sur le sujet Les plus grands exploits du sport

Avez vous des informations concernant les traversées de la Manche à la nage ? Récemment une jeune française aurait établi un record lors d'une performance caritative.
J'imagine que la sens de traversée et les conditions ont des effets non négligeables, y compris équipement et assistance ou non.
L'historique de ces tentatives de traversées doit être intéressant.
Merci pour ce message de la part de : altratus, commandertilly
24 Sep 2022 11:00 #34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2363
  • Remerciements reçus 4637

Réponse de commandertilly sur le sujet Les plus grands exploits du sport

on va te trouver ca...en détail B) ;)
24 Sep 2022 13:07 #35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3064
  • Remerciements reçus 3082

Réponse de iroisebleue sur le sujet Les plus grands exploits du sport

Tu es un ange !!! Merci... 😘
Je ne suis pas en grande forme mais j'essaie de participer comme je peux à ce chouette sujet.
Je suis comme vous une amoureuse du sport, pas seulement hippique 😉
Merci pour ce message de la part de : altratus
24 Sep 2022 15:56 #36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1821
  • Remerciements reçus 3051

Réponse de altratus sur le sujet Les plus grands exploits du sport

Un exploit footballistique

Coupe du monde 1986 , 1/4 de finale Argentine-Angleterre , Diego est alors au sommet de son art et marque ce qu’on appelle désormais le but du siècle , en dribblant toute l’équipe adverse

Ce fut son second but dans cette partie , le 1er , peu avant , c’était la fameuse main de Dieu

Ce match fut disputé dans un contexte géopolitique particulier , post guerre des Malouines , les relations diplomatiques entre les 2 pays n’étaient pas rétablies


Merci pour ce message de la part de : commandertilly
Dernière édition: 25 Sep 2022 19:50 par altratus.
25 Sep 2022 19:42 #37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2363
  • Remerciements reçus 4637

Réponse de commandertilly sur le sujet Les plus grands exploits du sport

"La traversée a la nage de la Manche, fut longtemps considérée comme un exploit quasi insurmontable :

A la fin du 19eme siècle, de nombreuses tentatives se soldent par de cuisants échecs : La longueur bien sur, mais surtout les courants, les conditions météos, l'eau glaciale la plupart du temps, etc etc, font de cette traversée un fantasme plutôt qu'une réalitè

Mais le 24 Aout 1875, un cascadeur - nageur-marin anglais, du nom de Mathew Webb, après plusieurs tentatives infructueuses, va parvenir, enduit d'huile de marsouin ( !), en partant d'Angleterre, a rallier Calais, après ...21H 45MN d'efforts insensés..
Il est officiellement reconnu comme le premier à y être parvenu
Il se tuera 8 ans plus tard, en tentant de traverser les tourbillons des chutes du Niagara, réputées elles aussi infranchissables..

Il faudra attendre ...36 ans ( !!), après plus de 200 tentatives de tous cotés, pour voir Un autre Britannique, Bill Burgess, parvenir a réaliser l'impossible exploit : c'est a sa ..16eme tentative qu'il réussit, en 23 h 40mn, soit prés de 2h de plus que Webb 36 ans plus tôt...Il mettra un mois à s'en remettre ....

Le premier Français a passer ce "mur aquatique" s'appelle Georges Michel, un ...Boulanger, nageur émérite, vainqueur de plusieurs épreuves de renoms, et qui ne se découragea point après ..11 tentatives malheureuses dont certaines ou il faillit bien y laisser sa peau
En Aout 1926, 51 ans après Mathew Webb, il effectue la traversée victorieuse en 11 H 5mn, record qui tiendra...24 ans...
Entre temps, la 1ere femme a réussir l'exploit, fut l'Américaine Gertrude Ederle, qui en 1926 également, rallie la France en 14 H 39 mn, escortée par trois bateaux : il s'agissait de sa 3eme tentative

Quand au record absolu a ce jour, il est détenu par un Australien, Teddy Grimsey, qui, par un beau jour de septembre 2012, effectua la traversée à une vitesse supersonique : 6h55mn... pour ce faire, il se prépara pendant un an, méthodiquement, s'entrainant réguliérement en eau libre, sur des distances de 20 a 25 kms...ce qui lui valut, en 2009 d'etre Vice Champion du Monde à Rome en 2009 sur 25 kms....même si ce record a été maintes fois approché, il semble néanmoins accroché très haut, et il est aisément imaginable a toute personne de prendre conscience de la vitesse alliée a l'endurance pour parvenir en moins de 7 h a réaliser une telle traversée a cette vitesse
Merci pour ce message de la part de : altratus
26 Sep 2022 13:29 #38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3064
  • Remerciements reçus 3082

Réponse de iroisebleue sur le sujet Les plus grands exploits du sport

Wow complètement fou cet historique de la traversée de la Mâche et quelle évolution de dingue des temps de nage... cela en dit long sur les apports de l'entraînement, des préparations, des techniques de nage. Et 🎩. Car ce n'est pas l'apanage des hommes que d'avoir relevé le défi. C'est beau aussi de voir le challenge embrassé par des personnes qui ont longtemps oeuvré dans l'ombre et à côté d'un métier prenant. Comme quoi ce sont des motivations ultra personnelles, profondes, peu prévisibles et qui deviennent des obsessions. Il y a une drogue du challenge.
Merci pour ce message de la part de : altratus
26 Sep 2022 16:34 #39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.