Prix d'Istres 2019 (gr. III, attelé, Vincennes) - Arnas Cam

  • Messages : 5944
  • Remerciements reçus 11052

Prix d'Istres 2019 (gr. III, attelé, Vincennes) - Arnas Cam a été créé par Eleazar

VINCENNES - Samedi 08 Juin 2019
PRIX D'ISTRES - 70 000 €
Groupe III - Attelé - 2700m - Grande piste
Course Européenne
Pour pouliches de 3 ans


Merci pour ce message de la part de : ivct, veve29
Dernière édition: 06 Jui 2019 12:50 par Eleazar.
02 Jui 2019 12:02 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5944
  • Remerciements reçus 11052

Réponse de Eleazar sur le sujet Prix d'Istres 2019 (gr. III, attelé, Vincennes) - Arnas Cam

Merci pour ce message de la part de : ivct, veve29
08 Jui 2019 15:12 #2
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3269
  • Remerciements reçus 3650

Réponse de ivct sur le sujet Prix d'Istres 2019 (gr. III, attelé, Vincennes) - Arnas Cam

www.paris-turf.com/actualites/renard-des-surfaces-230421


Samedi à Vincennes, Prix d’Istres (groupe III).






Réservé à de bonnes pouliches de 3 ans appelées, pour certaines, à se produire durant l'été, à Enghien, le Prix d'Istres (2.700 mètres - G.P.) avait été remporté à deux reprises - au cours des trois dernières années - par Jean-Philippe Monclin (Difa Girl - Flèche Bourbon). Sans présumer des forces de ses rivales, samedi, à Vincennes, le garçon pensait bien pouvoir viser à nouveau la victoire avec Gloria du Goutier. Abonnée aux accessits (elle restait sur la bagatelle de cinq deuxièmes places, N.D.L.R.), cette dernière n'a pas profité de l'occasion (en or) qui lui était donnée de prendre du caractère gras. “J'ai vraiment longtemps cru au succès, mais elle s'est un peu reprise dans la ligne droite”, explique son partenaire, satisfait (néanmoins) du comportement d'une pouliche appelée à débuter prochainement sous la selle. “Si elle est aux allures, elle peut réaliser une bonne performance dans le Prix d'Essai”, glisse son entraîneur, Sébastien Guarato. La faute, peut-être, à un manque de générosité, mais aussi (et surtout ?) à une adversaire aussi inconnue que coriace, parfaitement mise en scène par JMB. Si le fait d'évoluer dans l'ombre d'Éric Raffin (auteur d'un retentissant coup de cinq) ne lui a - apparemment - posé aucun problème, ce week-end, le driver le plus emblématique de Vincennes s'est mué en véritable renard des surfaces (à l'image d'un Fabrizio Ravanelli) au sulky d'Arnas Cam. De cette petite italienne à la robe grisonnante, comme l'était - à la fin des années 90 - la chevelure (devenue aujourd'hui toute blanche) de l'ancien attaquant de la Juve et de l'OM, on ne savait presque rien. Jean-Michel Bazire, lui, n'avait tout simplement pas vu qu'il s'agissait d'une fille de Ready Cash... “Tout ce que je peux vous dire, c'est que j'ai pris du plaisir à son sulky, explique-t-il. J'ai toujours été plus ou moins sûr de mon fait.” Et d'ajouter. “On a fait calme en début de course et, lorsque je suis venu au côté de la pouliche de Sébastien (Guarato), elle n'a pas moli, se montrant très accrocheuse jusqu'au bout. Elle est marrante...”

actuanimaux.com/accueil : c'est gratuit !
Merci pour ce message de la part de : veve29, Eleazar
09 Jui 2019 20:37 #3
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.