de la Réglementation de l'usage de la cravache.

  • Messages : 77
  • Remerciements reçus 51

Buyifote a créé le sujet : de la Réglementation de l'usage de la cravache.

bonjour à tous.
l'article 171 du code des courses au Galop stipule que dans cette discipline, les jockeys ont le droit de donner (d'offrir) au maximum 6 coups à leurs montures dans la dernière ligne droite.
au delà, il y a sanction, et cela s'appelle: "usage abusif de la cravache".
Ils doivent également être sanctionnés s'ils tapent en levant le coude au dessus de la ligne de l'épaule, et cela, quelque soit le nombre de coups portés.
cela s'appelle alors: "usage manifestement abusif de la cravache"
au Trot, sauf erreur de ma part, le nombre de coups autorisé est de 7, mais on compte seulement à partir du poteau des 200 derniers mètres!!
c'est à dire qu'avant ce poteau, no limit !
cette réglementation fait polémique parmi les jockeys, et fâche beaucoup ceux qui se voient sanctionnés (et qui sont souvent les mêmes).
En tant que Blonde, j'aimerais savoir ce que vous pensez de cette réglementation ?
Est ce un bien ?
Est ce un mal ?
merci de vos multiples réponses, et de vos argumentations.
:sos:
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 77
  • Remerciements reçus 51

Buyifote a répondu au sujet : de la Réglementation de l'usage de la cravache.

lu dans Paris Turf
"Le point de vue,
Jean-Bernard Eyquem ",


"C'est peu de dire qu'on passe par toutes les couleurs quand on est jockey... Dimanche soir, j'ai quitté La Teste en colère et un peu dégoûté. Moins de vingt-quatre heures plus tard, je suis sur un nuage. Crevé, mais sur un nuage. Il faut quand même avoir un sacré mental pour faire notre métier. Pourquoi étais-je remonté dimanche ? Parce que j'estime avoir été sanctionné alors que j'avais fait mon boulot scrupuleusement, d'une façon qui aura été jugée comme trop zélée.

Dans le Prix Mandore, je suis à la lutte pour la victoire, lutte serrée et acharnée. Cela se joue à peu. Il me faut défendre l'intérêt du propriétaire et l'argent des parieurs. Saarah revient sur Déesse des Vialettes et peut “la refaire”. Je lui demande le maximum. Il me manque une courte encolure pour atteindre mon objectif. Au total, je lui donne huit coups de cravache. Six sont tolérés par le règlement. Les commissaires m'infligent deux jours de mise à pied.

Je suis un des jockeys exerçant en France les plus sanctionnés pour ce motif alors que, dans le même temps, je lis une multitude de messages insultants à mon égard sur les réseaux sociaux me reprochant de ne pas défendre mes chances... Le système prétend protéger l'image des courses par cette limitation des coups de cravache alors même qu'il diffuse quantité d'images d'Amérique du Sud où les chevaux sont roués de coups. Quelle hypocrisie !

Plusieurs dispositions du code des courses m'interpellent dans le même genre. La question de la décharge pour les femmes me préoccupe. Qu'on aide les femmes à monter par de telles dispositions quand elles débutent leur carrière me semble louable et je m'en réjouis. En revanche, quand elles ont fait leurs preuves et montré qu'elles étaient les égales des hommes, je ne suis plus la justification. Je ne vois pas pourquoi, par exemple, une femme titulaire de 150 victoires serait avantagée par rapport à un jeune qui vient de passer la barre des 70 succès.

Autre biais de cette décharge, quand elle est combinée à celle liée aux apprentis, le piège des maidens. En cas de victoires, certains d'entre eux obligent ensuite à courir classe 1, où il n'y a plus de décharge pour les femmes. On imagine combien le cap peut être infranchissable pour certains chevaux, lauréats de maidens avec la double décharge et piégés ensuite par le programme. Il restera à dire au propriétaire : “Courrez à réclamer.” Je ne crois pas que cela va dans le bon sens.

Pour revenir à mon propos initial et rester sur une note positive, je reprends le côté montagnes russes de mon métier de jockey. À La Teste, après ma victoire avec Première Gachette dans la huitième course, j'ai ressenti de bonnes sensations. Avant, donc, d'échouer non seulement de peu pour la victoire, mais en plus d'être sanctionné inopportunément. Puis il y a eu cette victoire, à Avenches, dans le Défi du Galop, obtenue dans des conditions ubuesques : j'ai failli ne pas pouvoir monter Chiverny à cause de problèmes de transport !



Jean-Bernard Eyquem, jockey "

ma question à moi (Tati Danielle): c'est quoi, être sanctionné inopportunément ?
si le code des courses stipule : 6 coups maxi
8 coups, faut rien dire ?
c'est ça, inopportunément ?
et que direz vous si vous êtes second de cette même course , battu d'une tête, en ayant respecté le code ?
le code, c'est seulement pour certains ?
moi, je serais encore plus extrême, je serais favorable au déclassement du cheval.
ça rentrerait vite dans les mœurs, avec la pression des Entraîneurs et des Propriétaires, vis à vis de leurs jockeys, de crainte d'être pénalisés par le zèle de leur jockey, ou par les ordres qu'ils lui ont donné, tout simplement.
aujourd'hui, ça vaut le coup de prendre une amende pour gagner une course, et ça n'est pas normal.
et vous, qu'en pensez vous ?
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 28
  • Remerciements reçus 27

Ironduke a répondu au sujet : de la Réglementation de l'usage de la cravache.

Bonsoir Buyifote,
Le plus simple serait d'interdire la cravache tout simplement.
Quand je vois des jockeys cravacher des 2 ans, je trouve ça honteux.
Certains vous diront que cette artifice leur fait gagner la course, je n'en suis pas du tout convaincu, par contre ce dont je suis sûr c'est que la fois d'après le cheval s'en souvient.
Un bon jockey gagne souvent une lutte au bras.
Un jockey "cravacheur" on lui retire sa cravache pendant un certain temps, c'est tout, plutôt que de lui ôter le pain de la bouche avec des amendes et mises à pied.
#3
Merci pour ce message de la part de : Buyifote

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 212
  • Remerciements reçus 74

caribou a répondu au sujet : de la Réglementation de l'usage de la cravache.

Ironduke écrit: Un jockey "cravacheur" on lui retire sa cravache pendant un certain temps, c'est tout, plutôt que de lui ôter le pain de la bouche avec des amendes et mises à pied.


Pas sûre qu'on lui donne une monte dans ce cas. Mais au moins ça donnera la tendance.
#4
Merci pour ce message de la part de : Buyifote

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 520
  • Remerciements reçus 313

iroisebleue a répondu au sujet : de la Réglementation de l'usage de la cravache.

Ironduke écrit: Le plus simple serait d'interdire la cravache tout simplement.
Quand je vois des jockeys cravacher des 2 ans, je trouve ça honteux.
Certains vous diront que cette artifice leur fait gagner la course, je n'en suis pas du tout convaincu, par contre ce dont je suis sûr c'est que la fois d'après le cheval s'en souvient.
Un bon jockey gagne souvent une lutte au bras.
.


je vous rejoins.
au trot il me semble que la Norvège (ou un pays voisin) interdit la cravache, ça n'empêche pas les courses...
#5
Merci pour ce message de la part de : Buyifote

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 128
  • Remerciements reçus 42

tintin a répondu au sujet : de la Réglementation de l'usage de la cravache.

Bonjour,
Ces soi-disant jockeys, qui se prennent pour des stars, alors que ce ne sont que de minables cavaliers, compensent leur inexpérience avec leur cravache.
Ce sont d’abominables pantins et merci aux chevaux intelligents qui savent les détectés à temps et qui les envoient au tapis.
Ça, c’est une bonne sanction. C’est mieux qu’une amende à 2 balles et ça remet les pendules à l’heure.
Le cheval a peut-être pris une bonne trempe, alors qu’il était à bout de force, mais au moins, il a rendu a César, ce qu’il lui appartient !...
#6
Merci pour ce message de la part de : Buyifote

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 77
  • Remerciements reçus 51

Buyifote a répondu au sujet : de la Réglementation de l'usage de la cravache.

tintin écrit: Bonjour,

Ce sont d’abominables pantins et merci aux chevaux intelligents qui savent les détecter à temps et qui les envoient au tapis.
Ça, c’est une bonne sanction. C’est mieux qu’une amende à 2 balles et ça remet les pendules à l’heure.
Le cheval a peut-être pris une bonne trempe, alors qu’il était à bout de force, mais au moins, il a rendu a César, ce qu’il lui appartient !...


un peu tardivement, "merci Tintin" pour cette phrase qui me fait du bien en prenant mon Ricoré du matin.
l'amende à 2 balles, c'est bien la réalité.
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 16
  • Remerciements reçus 7

saintlazard a répondu au sujet : de la Réglementation de l'usage de la cravache.

bonsoir à tous.
ah ce sacré J.B Eyquem, il me fait bien rire.....
c'est vrai que compter jusqu' à 6, c'est trop compliqué pour lui.....

je constate une chose: des jockeys comme P.C Boudot, M. Guyon, F. Veron et bien d'autres sont excessivement peu sanctionné pour ce genre d'infraction pour ce motif.

A l'inverse, C;Soumillon, Eyquem ect......les collectionnent.....

l'amour et le respect du cheval, cela ne s'invente pas...on aime ou on aime pas.....on respecte ou pas.....

Quand au propriétaire, quel amoureux des chevaux, quel passionné des courses peut-il se réjouir de voir son cheval (de cœur) se faire découper par un boucher????? c'est sur que voir son cheval 2 mois au repos pour se remettre d'une "volée", c'est le rêve de tous les propriétaires...Ah sacré Eyquem......


Enfin, il est à noté que le fait de passer le coude au dessus de l'épaule n'est pas tant sanctionné que cela; notamment à juste titre, depuis l'intervention de l'association des jockeys. Car en effet, les personnes avec une clavicule en miette, perdent de la mobilité au niveau de l'épaule. Résultat: un geste très ample mais au final pas si violent que cela....
Ceci étant, il y a aussi des assassins qui abuse avec des gestes d'une vraie violence.

Pour terminer, les sanctions sont renforcées pour les courses de 2 ans, ou il n y a plus d'amende mais des mises à pieds directement.
A noter aussi qu'au galop, le code prévoit un article pou "violence" sur les animaux, et là, les sanctions, elles font mal...Pas assez appliqué à mon gout.....
Il suffit de voir, dès le poteau d'arrivée franchit, un certain C.S, en course pour un record, refaire la "mâchoire de certains chevaux...visiblement trop vexé d'être battu de peu....je dis cela, je dis rien....:-)
#8
Merci pour ce message de la part de : Buyifote

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 77
  • Remerciements reçus 51

Buyifote a répondu au sujet : de la Réglementation de l'usage de la cravache.

bonjour à vous et merci pour vos réponses, qui, jusque là, vont toutes dans le même sens.
n'y a t'il donc pas ici de défenseurs (purs et durs) de l'argent des parieurs ( comme le dit le jockey précité) ?
Dans le monde du Trot, ou la réglementation est encore moins rigoureuse, il me semble que depuis quelques années l'usage de la cravache s'est (un peu) modéré , malgré quelques exceptions naturellement, mais je me trompe peut être.
qu'en pensez vous ?
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 137
  • Remerciements reçus 52

ideeturf a répondu au sujet : de la Réglementation de l'usage de la cravache.

Buyifote écrit: bonjour à vous et merci pour vos réponses, qui, jusque là, vont toutes dans le même sens.
n'y a t'il donc pas ici de défenseurs (purs et durs) de l'argent des parieurs ( comme le dit le jockey précité) ?


Vous avez raison, il faut interdire les paris, c'est la cause première des coups de bâton...

Maudit parieur, il ne peut pas aller jouer sur le foot ou sur le poker et nous foutre la paix !!!

Mieux, je lui conseille d'ouvrir un compte en Angleterre. Là bas, ils font n'importe quoi.

Les jockeys demandent toujours le maximum aux chevaux en les rouant de coups et en devant régulièrement recirer leurs bottes pour cause de frottement à la lutte. Saleté de compétiteurs va !!!

Laissez nous tranquille bande de vilains et arrêtez d'envoyer vos chevaux de handicap venir gagner nos groupes.

Chez nous, on nivelle par le bas, on a ça dans nos gènes. Nos courses sont les plus belles et nos chevaux les meilleurs, c'est tout !

Ils sont heureux avec nos "régulières épreuves 200 mètres déboulés"et ne seront pas fatigués pour leurs retraites, comme nous.
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.